Une routine ayurvédique pour renaître avec le printemps

Se coucher tôt reste d'actualité

Se coucher tôt reste d’actualité

Si vous avez terminé le nettoyage de printemps recommandé par l’Ayurvéda et présenté dans un récent article de ce blog, le moment est venu de mettre en place une routine appropriée à la saison du printemps qui avance à petits pas. Vous avez certainement éliminé l’excès de Kapha de votre physiologie et peut être perdu au passage quelques kilos en trop. C’est bien car le temps a changé. Vous avez certainement remarqué que, malgré la douceur des températures, l’humidité prédomine. Le temps est Kapha le matin, froid et humide, juste  aux heures Kapha. Les températures restent basses et il faut parfois gratter son pare-brise avant de démarrer sa voiture. En milieu de journée, l’humidité persiste, mais les températures remontent, ce qui indique un mélange de Kapha avec un peu de Pitta. Lors d’un printemps normal, c’est-à-dire froid et humide, l’Ayurvéda recommande de pacifier Kapha. Avec le temps que nous avons en ce moment, il est recommandé de pacifier Kapha mais en faisant bien attention à ne pas aggraver Pitta, surtout si ce dosha prédomine dans votre constitution. Evitez en conséquence les aliments lourds de l’hiver[1] qui aggravent les troubles Kapha les plus répandus : les problèmes respiratoires, les réactions allergiques, la prise de poids, l’apathie et le moral en berne. Optez pour une routine qui vivifie et qui allège.

La première recommandation des cette routine de printemps est de faire plus d’exercice physique en extérieur. L’Ayurvéda considère que l’exercice est le meilleur moyen de combattre la léthargie et le moral en berne. Plusieurs recherches déjà évoquées dans ces colonnes (voir à ce sujet http://la-voie-de-l-ayurveda.com/faites-de-lexercice-physique-sans-ruiner-votre-sante) montrent que des activités plus toniques comme la natation, la course ou la randonnée améliorent la santé du corps et de l’esprit, à condition toutefois qu’elles respectent toujours un rythme modéré. Quelques conseils en plus de ceux qui ont déjà été donnés sur ce blog. Portez votre attention sur votre corps et ne succombez pas à la mode de courir avec la musique de votre lecteur mp3. Cette pratique divise l’attention et empêche la coordination entre le corps et l’esprit. Il vaut mieux faire de l’exercice pendant une demi-heure chaque jour plutôt qu’une heure trois fois par semaine ainsi que le recommandent plusieurs magazines et certains coachs sportifs. Compte tenu de la douceur ambiante, vous pouvez envisager de faire des promenades au soleil afin d’augmenter votre taux de vitamine D. Celui-ci tend à fléchir en hiver à cause du faible ensoleillement. D’une manière générale, essayez d’étendre ce surplus de dynamisme à toutes vos autres activités.

Faire plus d'exercice

Faire plus d’exercice

La seconde recommandation n’est pas une nouveauté pour les lecteurs réguliers de ce blog, mais son importance est telle qu’elle doit être rappelée régulièrement car, les journées étant plus longues, la clarté de la fin de journée incite naturellement à se coucher plus tard. C’est une erreur selon l’Ayurvéda! Il faut continuer à vous coucher avant 22H00, c’est-à-dire pendant le deuxième cycle Kapha de la journée afin de bénéficier d’un sommeil profond et réparateur. Une enquête réalisée à l’occasion de la Journée nationale du sommeil du 22 mars dernier révèle que 30% des Français ne dorment pas suffisamment, ce qui augmente le risque de diabète, de maladies cardio-vasculaires, d’obésité, de troubles anxieux et dépressifs. L’impact d’un mauvais sommeil ne s’arrête pas là. Une récente étude britannique montre que dormir moins de six heures par nuit perturbe le fonctionnement de plus de 700 gènes de notre génome. « Beaucoup de ces gènes sont impliqués dans la régulation du métabolisme, multipliant le risque de diabète ou de prise de poids » explique sur France Info le Pr Damien Léger, président de l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance. Le manque de sommeil perturbe aussi d’autres gènes impliqués dans des processus inflammatoires, favorisant les maladies cardio-vasculaires et le vieillissement prématuré de nos cellules. Enfin, le risque de cancer du sein est également accru chez des femmes qui dorment peu ou de manière décalée à cause de leur travail (hôtesses de l’air, infirmières, etc.).

La troisième recommandation de la routine printanière dérive de la précédente : se lever avant six heures. Vous pourrez ainsi profiter du chant des oiseaux si vous habitez près de la campagne. Au petit matin, l’air est léger et le cycle Vata encore actif, imprimant des qualités de dynamisme qui vont colorer votre journée.

Repas chaudes et légers

Repas chaudes et légers

La quatrième recommandation concerne l’alimentation. Prenez trois repas chauds et légers dans votre journée, le principal restant le repas de midi. Vous pouvez démarrer votre journée avec un petit déjeuner chaud et léger qui  va améliorer votre digestion et vous aider à perdre du poids. De quoi s’agit-il ? D’une compote de pommes fraîchement cuites à la cardamome ou aux clous de girofle. Le repas principal sera composé également d’aliments chauds et légers. Exemples : légumes verts fraîchement cuits, céréales entières comme l’orge et le millet[2], légumineuses (lentilles ou dhal), produits laitiers légers comme le lassi[3]. Favorisez les goûts amers et astringents et limitez selon votre constitution le sel et le gout piquant à cause du Pitta de la mi-journée. L’édulcorant le plus adapté est le miel, excellent pour réduire Kapha. Les fruits doivent être consommés en dehors des repas. Favorisez les pommes et les poires et réduisez  les fruits lourds ou acides[4]. Terminez la journée par un dîner léger comme une soupe de légumes de printemps. Dînez tôt dans la soirée afin de laisser suffisamment de temps pour la digestion soit terminée avant d’aller vous coucher. Lors d’un printemps normal, froid et humide, il est conseillé d’ajouter plus de piquant à votre alimentation afin d’aider la digestion. Dans ce cas, faites cuire vos aliments avec du gingembre frais, du cumin, du poivre noir et du fenouil. Vous pouvez aussi utiliser du Kapha Churna[5]. Autre idée : pimentez votre routine quotidienne avec une nouvelle activité qui stimulera votre mental.

Le Triphala régularise la digestion

Le Triphala régularise la digestion

En toute saison, l’Ayurvéda recommande de réduire ama, de renforcer la digestion et de diminuer le niveau de stress, ce qui implique de modifier son régime alimentaire, de faire appel aux plantes et préparations ayurvédiques pour réduire ama et renforcer le feu digestif et enfin de réduire le stress en pratiquant yoga, méditation et exercice physique. Dans cette perspective, le Triphala[6] est une préparation à base de trois fruits très prisée en Ayurvéda. C’est un puissant tonique pour le système digestif qui élimine ama sur une base quotidienne. Si vous vous sentez parfois apathique ou constipé, c’est le signe d’une accumulation d’ama dans votre physiologie. Le Triphala, qui peut être pris sur une base régulière, est la préparation la plus consommée de l’Ayurvéda.

 

Jo Cohen

 

– Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander à vos amis en cliquant sur le logo de votre réseau social préféré (Facebook, Linkedin, Twitter, Google +).

– Vous pouvez aussi recommander l’ensemble du site à vos proches sur la page La Voie de l’Ayurvéda de Facebook afin de les faire bénéficier de cette précieuse connaissance. Je vous en remercie par avance.

– Vous pouvez laisser un commentaire.

– En vous inscrivant sur la liste La Voie de l’Ayurvéda, vous serez averti par email chaque fois qu’un nouvel article sera publié. En outre, vous recevrez en cadeau un livret de 40 pages expliquant les différentes étapes de la « Minicure Ayurvédique à domicile ».

 

 

 

 

 

 

 



[1]                               Les aliments lourds les plus courants sont le pain, les fromages et les desserts sucrés.

[2]                               Réduire le blé et le riz qui augmentent Kapha.

[3]                               Cette préparation est faite pour moitié de yaourt maison et pour moitié d’eau. Battre le mélange et aromatisez avec des épices.

[4]                               C’est le cas des oranges, des bananes, des ananas,  des figues, des dattes, des avocats, des noix de coco et des melons.

[5]                               Cette poudre d’épices comporte les six gouts avec un dosage pacifiant Kapha.

[6]                               Préférez pour des raisons de qualité le Triphala with Rose de l’Ayurvéda Maharishi. Il est vendu sur les sites indiens sous l’appellation Maharishi Triphala.

3 réflexions au sujet de « Une routine ayurvédique pour renaître avec le printemps »

  1. Ludovic

    Je sens que je vais renaître cette semaine ;).
    Est-il possible de trouver du triphala dans un magasin bio ? car je ne commande pas en ligne.
    Au niveau du réveil faut-il faire les salutations au soleil en période vata ou khapa ? J’ai l’impression qu’en période khapa c’est plus dur. Le corps semble plus lourd, hors en période vata je me sens plus léger…
    Cordialement.

    Répondre
    1. Jo COHEN

      Bonjour

      Le Triphala Maharishi, celui que je conseille, n’est en vente que sur Internet.
      Sinon, du Triphala, y en a sur de nombreux sites…je ne sais pas si on le trouve en magasin en qualité suffisante.
      Dans les boutiques indiennes de Paris il y a des marques comme Dabhur ou Himalaye qui en ont…mais je ne les trouve pas d’assez bonne qualité.

      Pour la salutation au soleil, les heure Vata sont idéales.

      Jo

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *