Archives de catégorie : Alimentation

L’Ayurvéda et l’intolérance au lait et aux produits laitiers

Le lait de vache cru est idéal

Dans de nombreux pays occidentaux, la consommation de lait de vache diminue dans de fortes proportions. Ainsi, aux Etats-Unis, elle aurait diminué de moitié ces cinq dernières années. En France, elle recule aussi, bien que dans de moindres proportions. Elle a baissé de 2,9% pour la seule année 2014. Les nouvelles habitudes alimentaires en faveur d’un petit déjeuner « allégé » ainsi que les polémiques sur les méfaits du lait pour la santé expliquent dans une large mesure ce décrochage. L’étude la plus souvent citée a été réalisée à large échelle en Suède. Elle montre un lien entre une forte consommation de lait chez les seniors et un risque accru de fractures et de mortalité. En pratique, le lait est le plus souvent abandonné à cause d’une intolérance au lactose[1] – le sucre du lait – qui provoque des symptômes tels que flatulences, diarrhées, crampes abdominales, céphalées ou vomissements. En cause : une difficulté ou une incapacité à digérer le lactose à cause de l’absence ou de la diminution de la production par l’organisme d’une enzyme digestive spécifique, la lactase. Une telle baisse à l’âge adulte est fréquente dans les pays qui consomment peu de lait. Elle est plus rare dans les régions où le lait a toujours fait partie de l’alimentation. L’intolérance au lactose est souvent mise en avant par tous ceux qui pensent que le lait est inadapté à l’espèce humaine.

Continuer la lecture

A propos des effets secondaires du régime sans gluten

Sans gluten, un marché en plein développement

La plupart des médias français affirment haut et fort que le régime sans gluten serait un simple effet de mode destiné à vendre plus cher des aliments préparés sans gluten. Les estimations montrent qu’il n’en rien. Un sondage réalisé en 2014 par l’institut BVA pour le compte de la marque Maïzena[1] estimait à 7 millions le nombre de français concernés à des degrés divers par l’alimentation sans gluten. Parmi eux, un million sont de vrais intolérants au gluten et deux millions vivent avec au moins une personne intolérante au gluten. Pour sa part, la revue 60 Millions de Consommateurs a publié début 2016 un dossier complet sur le sans gluten. Suite aux réactions suscitées par le sujet, la revue a apporté plusieurs précisions intéressantes par la voix du Professeur Bruno Bonaz, gastro-entérologue au CHU de Grenoble.

Continuer la lecture

Quelques conseils adaptés aux périodes froides de l’automne et de l’hiver

L'écureuil change de régime en automne

L’écureuil change de régime en automne

L’automne, déjà bien avancé, et l’hiver qui suivra, seront tous deux marqués par une baisse notable des températures qui va aggraver le dosha Vata pour toutes les constitutions. Nous avons déjà donné dans ces colonnes les grandes lignes des recommandations de l’Ayurvéda pour traverser ces deux saisons sans souffrir du froid et de la sécheresse (voir à ce sujet http://la-voie-de-l-ayurveda.com/accordez-votre-physiologie-aux-tonalites-de-lautomne/). Les points qui suivent viennent les compléter, l’occasion de rappeler quelques principes de base et leur validation par la recherche scientifique. L’une des grandes règles concernant l’alimentation est de manger des produits de saison, et donc, de résister aux tentations des achalandages colorés des supermarchés qui importent fruits et légumes des quatre coins de la planète, oubliant totalement que nous sommes en automne ou en hiver. Le céleri rave ou le chou qui sont des légumes de saison sont donc à consommer en cette période de l’automne. Seuls les aliments de saison permettent d’équilibrer naturellement le pH du corps. C’est particulièrement en ce moment qu’il convient de préparer la physiologie à passer l’hiver en mangeant une alimentation plus alcaline, et ce, afin que l’immunité soit maximale pendant les mois les plus froids de l’hiver. Les aliments alcalins soutiennent alors l’élimination naturelle des toxines. C’est une transformation importante en phase avec les transformations qui interviennent dans toute la nature. Les signes de ces transformations devraient nous interpeller : les arbres perdent leurs feuilles, plusieurs espèces migrent à des milliers de kilomètrent afin de trouver des climats plus cléments.

Continuer la lecture