Archives par étiquette : Rasayana

Rajeunir et vivre plus longtemps grâce aux Rasayanas

Lire

 

Vous pouvez écouter le podcast directement sur le blog en cliquant sur la flèche grise.Vous pouvez aussi les télécharger sur votre ordinateur par un click droit. Désolé pour la qualité de l’enregistrement, nous avons fait de notre mieux.

ADWAIT2

Cet article reprend les points principaux de la conférence donnée par le Vaydia Adwait Tripathi à Paris le 24 juin dernier au Centre Dharma Sang. Vous pouvez écouter la conférence sur les deux podcasts insérés juste en dessous . Adwait y donne de nombreux détails sur l’utilisation des Rasayanas ne figurant pas dans ce texte général.

Vivre jeune, plus longtemps et en bonne santé est le souhait de chaque être humain sur cette Terre. Seulement voilà, le phénomène naturel des changements amène son lot inéluctable d’influences dégénératives. Aussi, rajeunir les systèmes qui constituent la physiologie pour une meilleure harmonie avec l’esprit et l’âme est absolument nécessaire dès le début de la vie. L’Ayurvéda aide à lutter contre le vieillissement et ses effets néfastes au moyen d’approches  incluant la thérapie Rasayana. Son but ? Faire obstacle aux processus de vieillissement et retarder les processus dégénératifs grâce à l’usage d’herbes spéciales, de fruits et de préparations connues pour promouvoir la santé et la longévité. Le terme Rasayana est formé de Rasa et Ayana. Rasa est le premier tissu du corps (Rasadhatu). Il nourrit tous les autres tissus. Ayana est un terme qui signifie circulation. L’Ayurveda considère que si Rasadhatu est optimal en qualité et en quantité, alors naturellement tous les tissus du corps seront nourris correctement. Rasayana est donc un terme technique qui désigne littéralement les moyens d’obtenir une nourriture optimale à tous les tissus. La thérapie Rasayana est donc une forme de traitement dans laquelle tous les tissus sont nourris et améliorés. Nourrir les tissus vitaux contribue donc à stopper la vieillesse.

Continuer la lecture

Amalaki : les vertus d’un fruit de légende

Amalaki

Amalaki

Connu sous ses noms latins de Phyllantus Emblica et d’Emblica Officinalis, l’Amalaki tient une place à part au chapitre des plantes aux vertus régénératives de l’Ayurvéda. Appelé couramment « groseille indienne », l’Amalaki est l’une des sources les plus puissantes de vitamine C. Selon certaines estimations, il contiendrait dix fois plus de vitamine C que l’orange. Alors que la plupart des formes de vitamine C provoquent des selles plus souples, voire de la diarrhée si elle est prise à haute dose, l’Amalaki favorise à contrario la fermeté des selles, illustrant ainsi de manière concrète la différence avec les vitamines de synthèse en vente dans les pharmacies ainsi que les extraits de vitamine C achetés dans les boutiques bio. Comme nous l’avons déjà évoqué dans un précédant article (voir à ce sujet http://la-voie-de-l-ayurveda.com/layurveda-restaure-naturellement-la-sante-de-la-flore-intestinale), l’Amalaki favorise  la santé de la flore intestinale. Selon la Caraka Samhita, l’Amalaki est l’un des plus puissants Rasayanas de l’Ayurvéda. Elle conseille son usage pour soulager les maladies de la toux et de la peau. L’Amalaki est également utile dans le traitement des tumeurs abdominales liées aux déséquilibres de Pitta. Fruit de l’arbre appelé Amla en hindi, l’Amalaki a récemment fait l’objet de nombreuses études scientifiques confirmant ses effets bénéfiques sur le cœur, les artères et le métabolisme des graisses.

Continuer la lecture

Guduchi, la plante qui confère « l’immortalité » selon l’Ayurvéda

Indra jettant l'Amrit

Amrit, le nectar des Dieux (Photo Sanatan  Society)

De son nom latin Tinospora cordifolia, le Guducchi – terme qui signifie « celui qui protège » – est un puissant Rasayana. Il passe pour la plante la plus divine de la pharmacopée de l’Ayurvéda qui  l’appelle aussi Amrit, terme sanscrit synonyme de nectar d’immortalité, préparation censée donner l’immortalité à tous ceux qui en consomment. Dans l’épopée du Râmâyana, le prince Rama demande au à la déité Indra de ressusciter tous les singes et les ours morts au combat contre le démon Ravana. Indra réalise alors le vœu du prince Rama en jetant sur les cadavres entassés sur le champ de bataille quelques gouttes d’Amrit, préparation à base de Guduchi. Parmi les nombreuses plantes contenues dans l’Amrit Kalash Maharishi (voir à ce sujet  ) figure en bonne place le Guduchi. L’usage de cette plante est bien documenté dans la Caraka Samhita comme dans la littérature ayurvédique moderne, ce qui a facilité le travail les scientifiques qui ont validé la plupart des effets connus du Guduchi.

Continuer la lecture

A la rencontre de l’Amrit Kalash Maharishi

L'Amrit Kalash Maharishi est le Rasayana de tous les Rasayanas

L’Amrit Kalash Maharishi est le Rasayana de tous les Rasayanas

A de très nombreuses reprises, le Rasayana connu sous le nom d’Amrit Kalash Maharishi a été évoqué sur ce blog. Le terme Amrit Kalash signifie littéralement pot (kalash) de l’immortalité (amrita), une ambition en phase avec le but ultime de l’Ayurvéda : « ayurveda amritanam », l’Ayurvéda est pour ceux qui s’intéressent à l’immortalité. Rappelons l’origine de cette préparation qualifiée aussi de « Rasayana des tous les Rasayanas » ! Un jour, en réponse à la question qui lui était posée par le sage Maharishi Mahesh Yogi « Existe-t-il une préparation qui convienne à toutes les maladies? », le Docteur Balaraj Maharshi (voir à son sujet http://la-voie-de-l-ayurveda.com/rencontre-avec-un-medecin-ayurvedique-hors-du-commun/) lui répondit qu’en des temps anciens, la question avait été posée par un grand roi à son équipe de médecins. Leur réponse, qui n’avait jamais été notée par écrit, était connue d’un sadhu-vaidya[1] qui l’avait donnée à au Docteur Balaraj Maharshi il y a longtemps, avec instruction expresse qu’elle devait être utilisée au bénéfice de toute l’humanité. Balaraj Maharishi décida alors d’appeler cette formule ‘Amrit’, tant ses propriétés étaient similaires à celles de l’Amrit cité dans la Caraka Samhita, le traité fondateur de l’Ayurvéda. Afin de ne pas être confondue avec d’autres préparations portant dans leur appellation le terme Amrit, elle est commercialisée actuellement sous le nom de Maharishi Amrit Kalash[2] (MAK), complément alimentaire destiné à renforcer la santé et la longévité. Elle se compose de deux préparations : une pâte et des comprimés.

Continuer la lecture