Quelques conseils pour passer de bonnes fêtes

Faites plein de cadeaux

Faites plein de cadeaux

A moins que vous ne viviez en Hermite, ces quelques conseils ne vous concernent pas. Pour la plupart d’entre nous, cette période de fêtes de Noel et du jour de l’An nous oblige à quelques compromis si nous voulons être au milieu de notre famille et profiter de la joie d’être ensemble. Voici quelques conseils pour limiter l’impact sur votre physiologie de nourritures trop riches et de boissons alcoolisées, toutes prises le soir, la période du jour où nous sommes censes nous contenter d’un dîner léger.

La première chose à faire, une fois les fêtes finies, est de faire un Minicure Ayurvédique à Domicile. Le guide complet de cette minicure est offert en cadeau à tous ceux qui s’abonnent à la liste « La Voie de l’Ayurvéda » afin d’être informés aussitôt qu’un nouvel article est publié sur le blog. Il suffit de laisser votre prénom et votre email. Si pour une raison ou une autre, vous ne pouvez faire cette minicure, faites une ou deux journées liquides après les fêtes (vous trouverez plus de détails en cliquant sur le lien suivant : http://la-voie-de-l-ayurveda.com/journee-liquide-le-jeune-version-ayurveda/).

 

La journée du 24, veille de réveillon, prenez un petit déjeuner léger. Si vous êtes de constitution Kapha, vous pouvez vous permettre de sauter le petit déjeuner. Au repas de midi, contentez-vous de quelques fruits de saison. Prenez un grand verre d’eau à température ambiante vingt minutes avant le dîner. Mettez-y un peu de sel et de poivre, cela hydratera la paroi de l’estomac et favorisera la production d’acide pendant le repas. Au moment de passer à table, prenez quelques tranches de gingembre frais avec du sel, du poivre et du jus de citron. Ainsi, votre feu digestif sera plus puissant qu’en temps normal.

Votre ami de la soirée

Votre ami de la soirée

Mangez très lentement en faisant bien attention de mâcher longtemps votre nourriture. Pas de TV pendant le repas. Evitez de manger du pain, très lourd à digérer. Après chaque bouchée, posez votre fourchette et profitez-en pour échanger avec vos proches. Respectez bien ces consignes, surtout si vous arrivez à table affamé comme un loup ! Relaxez-vous et dinez aussi lentement que possible, cela vous aidera à ne pas trop manger, ce qui est courant en cette période de fêtes. Pendant le repas, buvez de petites gorgées de thé au gingembre. Evitez les boissons glacées. Au moment des préparatifs, dites à la personne qui organise le dîner de Noël que vous n’êtes pas un adepte des buffets où l’on mange debout.

Mangez à table

Mangez à table

Deux aspects du repas seront plus délicates à gérer, les alcools et la traditionnelle bûche. Côté alcools, évitez l’incontournable apéritif et ses accompagnements salés. Prenez un jus de fruit doux. Dites que vous vous réservez pour le vin au moment du dîner. Un verre de vin suffira à vous intégrer au reste de la famille et à partager ces moments de joie. Si les conditions le permettent, mettez vous à côté de jeunes enfants, vous aurez moins de remarques où d’incitations à boire. Pour le dessert, suggérez une bûche aux fruits, de plus en plus de pâtissiers en proposent. Elles sont moins lourdes à digérer que les bûches au beurre et au chocolat ou que les bûches glacées qui coupent la digestion! Si vous n’avez pas le choix, prenez en une toute petite part.

Une bûche au fruits

Une bûche au fruits

Après le dîner, allongez-vous une dizaine de minutes sur le côté gauche afin que la digestion démarre dans les meilleures conditions possibles. Vous pouvez suggérer une petite promenade si le temps le permet. Le lendemain matin, évitez de prendre un petit déjeuner. Prenez à la place quelques gorgées d’eau chaude jusqu’au moment du repas. Si le repas a été particulièrement lourd, prenez un demi-jus de citron dans de l’eau tiède avec une cuillère de miel. Attention à ce que l’eau ne soit pas trop chaude, sinon votre miel deviendra un poison selon l’Ayurvéda (*). Si l’appétit revient avant 13 heures, faites un repas léger avec un bouillon de légumes par exemple. Sinon, prenez une pomme et attendez le repas du soir. Il faudra certainement attendre deux ou trois jours avant que le cycle naturel ne reprenne son cours normal.

Bonnes fêtes à tous.

Jo Cohen

(*) Chauffé au delà de 70° C, le miel devient un poison selon l’Ayurvéda. Le miel commercialisé dans les boutiques spécialisées est extrait à froid, ce qui n’est pas le cas du miel vendu dans les grandes surfaces.

 

– Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander à vos amis en cliquant sur le logo de votre réseau social préféré (Facebook, Linkedin, Twitter, Google +).

– Vous pouvez aussi recommander l’ensemble du site à vos proches sur la page La Voie de l’Ayurvéda de Facebook afin de les faire bénéficier de cette précieuse connaissance. Je vous en remercie par avance.

– Vous pouvez laisser un commentaire.

– En vous inscrivant sur la liste La Voie de l’Ayurvéda, vous serez averti par email chaque fois qu’un nouvel article sera publié. En outre, vous recevrez en cadeau un livret expliquant comment conduire une Minicure Ayurvédique à domicile.

8 réflexions au sujet de « Quelques conseils pour passer de bonnes fêtes »

  1. Johnd357

    I got what you mean, regards for putting up.Woh I am delighted to find this website through google. You must pray that the way be long, full of adventures and experiences. by Constantine Peter Cavafy. akceeeefdefg

    Répondre
  2. Johnc791

    I like this post, enjoyed this one regards for posting. He removes the greatest ornament of friendship, who takes away from it respect. by Cicero. ddedbkekcadb

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *