Archives de catégorie : Théories

Le Yoga Sutra de Patanjali revu par Maharishi Mahesh Yogi

 

Dominique Lemoine enseigne les MT Siddis issus du Yoga Sutra

Dominique Lemoine enseigne le programme de ‘MT Sidhi’ issu du Yoga Sutra

La conférence de Dominique Lemoine lors de la Journée Internationale du Yoga organisée le 21 juin dernier par le blog La Voie de l’Ayurvéda a porté sur le sens profond du terme Yoga et notamment la relecture du Yoga Sutra de Patanjali par le sage indien Maharishi Mahesh Yogi. L’article qui suit est une synthèse de son propos inspiré de deux ouvrages majeurs, ‘Maharishi Patanjali Yoga Sutra’ traduit pas Thomas Egenes, Ph.D., 1st World Publishing (USA) et ‘Maharishi Yoga ,The Royal Path to Enlightenment’, William Sands, Ph.D. (Maharishi University of Management).

La tradition du Yoga en Inde fait explicitement référence au Yoga Sutra de Patanjali, source incontestée de la philosophie du Yoga. L’enseignement de Maharishi Mahesh Yogi met en lumière une interprétation unique de ce texte fondateur, différente de celle qui prédomine, y compris en Inde.

Continuer la lecture

L’agriculture biovédique Maharishi expliquée par Patrick Nicolas

Lire

Pour écouter la conférence, cliquez sur la flèche qui donne accès au podcast ou sur le lien suivant : conférence.

C’est lors de la conférence organisée par le blog La Voie de l’Ayurvéda que Patrick Nicolas a dressé un panorama complet de ce qu’est l’agriculture biovédique Maharishi.

 

Agriculture biovédique Maharishi aux Etats Unis

Agriculture biovédique Maharishi aux Etats Unis

Patrick Nicolas a introduit le sujet en rappelant que l’agriculture biovédique a ses racines dans la tradition védique. On trouve des références sur les plantes et l’agriculture dans les textes védiques, dans le Rk Veda, l’Yajur Veda et l’ Atharva Veda ; dans les Brâhmanas, les Itihasas et les Puranas ; et dans les shilpashastras du Sthapatya Veda, plus nombreuses dans la Brihat samhitâ de Varahamihira, le Kashyapiyakrishi-sukti, le Kautilyaarthashastra ….. Trois textes sont particulièrement riches : le Vrikshayurveda (littéralement « science de la vie des plantes ») de Parashara qui est un traité de botanique avec la description des différents organes des plantes et une classification des végétaux ; le Vrikshayurveda de Surapala, qui est un traité d’horticulture pour la culture et l’utilisation des arbres ; et le Krishi-Parashara (« l’agriculture par Parashara »), consacré à l’agriculture et qui parle de la préparation du sol, des semis, du calendrier luni-solaire et planétaire, des cultures et des récoltes.

Continuer la lecture

Le message du Pr. Tony Nader à l’occasion de la première Journée Internationale du Yoga

vivi5

Voici le message délivré par le Professeur Tony Nader à l’occasion de cette première Journée Internationale du Yoga. Je rappelle que sous la conduite du sage indien Maharishi Mahesh Yogi, cet expert des neurosciences a découvert le Véda dans la physiologie humaine (voir à ce sujet http://la-voie-de-l-ayurveda.com/science-et-veda-confirment-notre-statut-cosmique/), un travail qui lui a valu le titre de Maharaja Adhiraj Raja Raam dans la tradition védique. 

« La journée du Yoga » sera certainement une étape très importante dans l’histoire de l’humanité, particulièrement si elle est célébrée comme étant « le jour de l’Unité ». Le yoga est l’unité entre le corps et l’esprit, entre l’individu et la société, entre les différentes sociétés, entre les nations, et entre les différentes valeurs individuelles de culture, de tradition, de croyance, ou de race.

Le Yoga ré-unifie les valeurs séparées et apparemment conflictuelles de l’existence. La dynamique de la création et de l’évolution nécessite que certains éléments se développent, et que d’autres soient attenués. Certains aspects de la nature sont secs, d’autres sont humides ; certains sont frais, d’autres sont chauds.
Quand tous les éléments sont bien équilibrés, ils créent les étapes de transformation et de l’évolution.

Le Yoga est cet aspect de la loi naturelle, cet aspect du Veda, qui garantit que toute la diversité progresse et évolue sur la base de l’Unité suprême.

Remis en lumière par Maharishi, le Yoga est non seulement un des 40 aspects de la science védique qui apporte, comme tous les autres aspects de la littérature védique, une profonde contribution théorique à la Connaissance, mais il a aussi un aspect pratique qui permet à chaque individu d’expérimenter et de vivre l’unité au sein de la diversité.

Yoga Asana  favorise l’équilibre de la physiologie et renforce le corps, structurant ainsi un corps sain pour un esprit sain et améliorant la coordination corps-esprit. C’est l’unité entre l’esprit et le corps.

Cependant, les technologies du Yoga – toutes issues de la tradition védique et remises à jour par Maharishi Mahesh Yogi avec la Méditation Transcendantale – améliorent bien sûr tous les aspects de l’esprit, du corps, du comportement et de la société, mais elles amènent aussi l’individu et la société au niveau du champ de toute unité – le champ unifié de toutes les lois de la nature.

La science a récemment mis en évidence ce champ unifié en démontrant qu’à la base de toute la matière du monde physique se trouvaient des niveaux progressivement de plus en plus unifiés d’électromagnétisme, puis la « grande unification » des forces fondamentales, et, ultimement, le champ unifié.

Le Yoga est la technologie ultime permettant à tout individu de transcender toutes les différences, et expérimenter directement ce champ comme étant le « soi » intérieur.  C’est sur cette base fondamentale d’unité que toutes les différences deviennent alors une joie pour la création et ne sont jamais sources de conflit.

Par conséquent, le Yoga est destiné à tous les individus.
C’est une science et une technologie pour la santé,  la paix, et pour l’unité suprême dans la diversité.

C’est la raison pour laquelle la journée internationale du Yoga peut être célébrée par tous les peuples et toutes les traditions du monde. Le Yoga est la science et la technologie pour être heureux en nous-mêmes et pour vivre heureux avec les autres, quelles que soient les différences qui existent au niveau superficiel de la vie. »

Une nouvelle ère pour l’Ayurvéda, le Véda et l’Inde

Rétablir l'Inde Védique

Rétablir l’Inde Védique : séance inaugurale

Une étape majeure vient d’être franchie pour le Véda et pour l’Ayurvéda, conférant à l’Inde le rôle de « Lumière des nations pour la paix dans le monde », un rôle qui fut déjà le sien en des temps très reculés. Si j’ai voulu partager avec vous les événements qui fondent cette étape, c’est d’abord parce que vous ne trouverez pas grand chose dans la presse les concernant. Les médias occidentaux, ignorant tout de ces questions, n’y ont pas consacré la moindre ligne. Pourtant, ces événements constituent un véritable « saut quantique » pour toute l’humanité. Le premier concerne le Véda ou, plus exactement, la Science Védique. Le second concerne l’Ayurvéda. Peu de gens, y compris en Inde, ont conscience que le Véda a failli disparaître, ce qui aurait été une perte immense pour toute l’humanité. Peu après son indépendance, au sortir de nombreuses invasions qui ont érodé son héritage au cours des derniers siècles, l’Inde a adopté dans une large mesure les valeurs de l’occident. Ainsi, primauté fut donnée à la médecine moderne, au détriment de la médecine ayurvédique. Aux yeux de bien des indiens, l’Ayurvéda a été reléguée au rang de médecine des pauvres et des campagnes. Elle aurait fini par être considérée comme une simple médecine naturelle, comme il en existe tant dans le monde, sans les efforts incessants du Sage indien Maharishi Mahesh Yogi pour que le Véda et l’Ayurvéda soient compris à leur juste valeur. Ses efforts ont fini par trouver écho, d’abord en Occident. Pas étonnant quand on sait que Maharishi s’est appuyé sur les ressources de la science moderne, seul moyen à ses yeux de physicien pour que ces connaissances retrouvent leur statut de science avant de retourner à leur berceau naturel, l’Inde.

Continuer la lecture