La transcendance est le fondement ultime de la santé

 

La transcendance est une expérience universelle

La transcendance est une expérience universelle

La source fondamentale de la santé se trouve dans l’expérience de la transcendance. Cette vérité ultime – longtemps oubliée, vidée de son sens ou dénaturée, y compris dans l’Ayurvéda tel qu’il est parfois enseigné de nos jours – figure pourtant dans le texte fondateur de la Caraka Samhita. Alors que la médecine occidentale considère la conscience comme un épiphénomène de la physiologie, la tradition du Véda considère le corps comme une récréation permanente de la conscience. La conscience précède la matière, de la même manière qu’un plan sert à construire une maison. Cette approche est en accord avec les recherches les plus récente : les atomes du corps physique sont renouvelés en permanence, si bien que l’on peut considérer le corps d’apparence solide comme une rivière d’atomes qui garde une même apparence et qui n’est jamais tout à fait la même à chaque instant.

L’importance de la conscience posée, venons-en à la transcendance. L’expérience de la transcendance se fait généralement au travers d’une pratique de méditation qui mène à cette dimension de l’existence. Il fut un temps où toutes les traditions proposaient à leurs adeptes une technique pour accéder à cette expérience universelle. Beaucoup sont hélas tombées en désuétude avec le temps ou ont perdu de leur efficacité car le mode d’emploi a été dénaturé.

Cet état de conscience diffère de l'éveil, du rêve et du sommeil

Cet état de conscience diffère de l’éveil, du rêve et du sommeil

Cette importance de la transcendance a été rétablie dans toutes ses dimensions à la fin des années 70 par le sage indien Maharishi Mahesh Yogi. Ce que peu de gens savent, c’est qu’à cette époque, l’Ayurvéda a failli disparaître, ce qui aurait été une perte immense pour toute l’humanité. Peu après son indépendance, au sortir de nombreuses invasions qui ont érodé son héritage au cours des derniers siècles, l’Inde a adopté dans une large mesure les valeurs de l’Occident. Ainsi, la primauté fut donnée à la médecine moderne, au détriment de la médecine ayurvédique. Aux yeux de bien des indiens, l’Ayurvéda fût reléguée au rang de médecine des pauvres et des campagnes. Par manque de moyens, les préparations à base de plantes ont été simplifiées par rapport aux formules consignées dans la Caraka Samhita. Résultat ? La qualité et l’efficacité des traitements ont été fortement mis à mal. L’Ayurvéda aurait fini par être considérée comme une simple médecine naturelle, comme il en existe tant dans le monde, sans les efforts incessants de Maharishi Mahesh Yogi pour redorer son blason et lui redonner son statut d’antan. Dans l’énorme travail de restauration qu’il a entrepris, Maharishi Mahesh Yogi a remis l’expérience de la transcendance au cœur de l’Ayurvéda.

Maharishi Mahesh Yogi

Maharishi Mahesh Yogi

La transcendance devient de fait la première spécificité de l’Ayurvéda Maharishi, une variante de l’Ayurvéda qui porte le nom du sage indien afin de spécifier son caractère global et son rattachement à toutes les autres branches du Véda. Le lien du Véda avec la physiologie humaine – qui fait de l’expression « Vedoham », « Je suis le Véda », une réalité scientifique – a été démontré par les travaux du Professeur Tony Nader déjà évoqués à plusieurs reprises dans ces colonnes (voir à ce sujet  http://la-voie-de-l-ayurveda.com/science-et-veda-confirment-notre-statut-cosmique/). Comme le rappelle le Dr Rainer Picha, expert en Ayurvéda Maharishi, cette connaissance est devenue un système de santé holistique, orienté vers la prévention, qui s’intègre parfaitement à toutes les pratiques médicales conventionnelles. S’il a fait ses preuves depuis bien longtemps, cela n’a pas empêché les milieux scientifiques de s’intéresser à la relation intime entre la conscience et la physiologie afin de montrer, dans des termes adaptés à notre ère moderne, le fonctionnement précis l’intelligence intérieure responsable des processus de guérison.

Séance de méditation en groupe

Séance de méditation en groupe

Mais,  allez-vous dire, qu’est-ce que la transcendance ? A l’heure où des millions de personnes s’adonnent au Yoga, à la relaxation et où se multiplient de très nombreuses formes de méditation, il est bon de revenir sur cet aspect spécifique à la méditation transcendantale. Dans la langue française, « transcender »  signifie aller au-delà. La transcendance consiste simplement à aller au-delà de la pensée, là où réside cette source silencieuse de l’Etre et d’où émergent toutes les pensées. Cette expérience est naturelle. Beaucoup de personnes en font ponctuellement l’expérience. Certains artistes l’ont chantée dans leurs poèmes. « Oh temps, suspend ton vol » de Lamartine traduit une expérience intérieure de transcendance. De la même manière, Victor Hugo ou encore Jean Paul Sartre ont rapporté des expériences similaires. Avec la méditation transcendantale – ou une technique de la famille des méditations à transcendance automatique – cette expérience universelle devient systématique et non plus accidentelle. On l’appelle aussi ‘conscience pure’, état de la conscience dénué de tout objet.

tran3

Cette expérience a été rapportée sous différents noms, samadhi dans le Yoga Sutra de Patanjali, nirvana dans les écrits de Nagarjuna, premier disciple du Bouddha, etc. En neurosciences, cet état physiologique hypométabolique est appelé ‘Wakefull Hypometabolic State’, WHPS en abrégé. L’état de WHPS est différent des trois états de conscience ordinaires que sont  l’état d’éveil, l’état de rêve et l’état de sommeil profond. Il ne peut être produit ou induit par hypnose ou par suggestion. Seule une technique de méditation peut y donner accès. Grâce à la technique de méditation transcendantale, ce quatrième état de conscience, reconnu par les neurosciences, a fait l’objet de plus de quarante années de recherche, notamment dans le domaine de la santé. Sur le plan physiologique, les effets caractéristiques de cet état de conscience se retrouvent systématiquement chez des sujets pratiquant la méditation transcendantale. On peut dire que la méditation transcendantale commence là les autres techniques s’arrêtent : alors que la méditation pleine conscience a pour objet de porter l’attention sur le souffle, l’observation des pensées ou les sensations corporelles, la méditation transcendantale ne se préoccupe ni du souffle, ni des pensées, ni des sensations. Elle conduit de manière automatique l’attention au-delà des pensées et de toute activité mentale, émotive ou perceptuelle.

tv4

L’on observe alors que le corps connaît un repos beaucoup plus profond (baisse très nette du métabolisme) que pendant le sommeil profond. C’est la raison pour laquelle l’expérience de la transcendance donne de meilleurs résultats en termes de santé par rapport aux techniques de méditation qui se contentent de diminuer le stress. Rappelons que l’Association Américaine de Cardiologie a reconnu récemment que seule la méditation transcendantale avait un effet positif sur l’hypertension. Pour toutes les maladies physiques ou mentales, elle a des effets positifs comme l’ont montré de très nombreuses études : 70% de réduction du taux d’hospitalisation chez des personnes de plus de 40 ans, moins d’hospitalisation pour maladies infectieuses, renversement du vieillissement, meilleur contrôle du taux de sucre chez les diabétiques,  meilleure résistance au stress, diminution de la fréquence et de la sévérité des épisodes épileptiques, amélioration des maux de dos, amélioration de l’insomnie et de la qualité du sommeil, prévention des maladies psychiatriques, diminution de l’agressivité et de l’hostilité, diminution de la dépression, amélioration de l’équilibre émotionnel, de l’alcoolisme et de l’abus de drogues, amélioration de l’autisme, etc. Une méta-analyse de huit études portant sur la réduction des symptômes du stress post-traumatique a montré que la méditation transcendantale donnait de bien meilleurs résultats et bien plus rapidement que la pleine conscience[1].

La méditation transcendantale plus efficace contre le stress post-traumatique

La méditation transcendantale plus efficace contre le stress post-traumatique

Les expériences de transcendance pendant la pratique de la méditation permettent de mieux comprendre les recherches récentes sur les états supérieurs de conscience publiées dans le numéro de janvier 2014 des Annales de l’Académie des Sciences de New York. Le Dr Fred Travis, PhD., directeur du Center for Brain, Consciousness and Cognition à l’Université Maharishi de Management à Fairfield (Iowa, USA), explique que la méditation transcendantale conduit à des expériences non-duelles de transcendance marquées par un sentiment de conscience de soi sans contenu. L’analyse des descriptions de cette expérience de transcendance de 52 sujets pratiquant cette technique montre que l’esprit s’établit sans effort vers l’intérieur pour aller au-delà de la pensée, expérience dite aussi de la conscience pure ou conscience transcendantale, le moi le plus intime. L’individu est plus ancré dans le Soi intérieur et donc moins susceptible d’être submergé par les vicissitudes de la vie quotidienne.

 

Jo Cohen

 

NB : pour plus de détails consultez les sites américain et anglais

http://www.truthabouttm.org

http://uk.tm.org

 

 

 

– Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander à vos amis en cliquant sur le logo de votre réseau social préféré (Facebook, Linkedin, Twitter, Google +).

– Vous pouvez aussi recommander l’ensemble du site à vos proches sur la page La Voie de l’Ayurvéda de Facebook afin de les faire bénéficier de cette précieuse connaissance. Je vous en remercie par avance.

– Vous pouvez laisser un commentaire.

– En vous inscrivant sur la liste La Voie de l’Ayurvéda, vous serez averti par email chaque fois qu’un nouvel article sera publié. En outre, vous recevrez en cadeau un livret de 40 pages expliquant les différentes étapes de la « Minicure Ayurvédique à domicile ».

[1]                                            Etude réalisée par le Dr. David Orme-Jhonson, ancien professeur de psychologie à l’Université de Management Maharishi et auteur d’une centaine d’études sur la technique de méditation transcendantale.

7 réflexions au sujet de « La transcendance est le fondement ultime de la santé »

  1. JACQUELINE

    Bonjour JO
    merci pour cet article très intéressant
    je pense qu’il faut avoir une personne qui connait bien la méditation transcendantale pour nous guider afin d’arriver à cette méditation. je suppose qu’on y arrive pas seule chez soi
    bonne soirée
    amicalement
    Jacqueline

    Répondre
    1. Jo COHEN

      Bonjour Jacqueline

      La méditation transcendantale s’apprend auprès d’un professeur qualifié.
      Il assure le suivi des expériences pendant 6 mois.
      Comme tu le dis, cela ne s’apprend pas dans les livres.
      Il faut en chercher un dans ta région si tu es intéressée.
      Je sais qu’il y aura bientôt une campagne pour proposer l’apprentissage de cette technique.
      Si j’en sais plus, je te tiendrai informée.

      Petite précision : je ne suis pas professeur de méditation transcendantale.

      Bonne journée

      Jo

      Répondre
  2. Brethomé Paul

    Bonjour,si je puis me permettre,le vers « O temps suspend ton vol » n’est pas d’Anatole France,mais d’Alphonse de Lamartine dans son poème Le Lac ,en souvenir de sa promenade sur la lac du Bourget en compagnie de sa bien-aimée..Et justement,l’expérience de la transcendance pendant la méditation donne la sensation d’être hors du temps,car comme vous dites,on est « pure conscience », et cette conscience est éternelle.
    Je souhaite que beaucoup puissent goûter cette sensation

    Répondre
  3. Marie

    Bonjour Jo,
    vos articles sont tous très intéressants. Celui-ci m’interpelle davantage car j’ai des problèmes de santé et j’en aurais bien besoin. Cela fait longtemps que j »entends parler de cette méditation et de ses bienfaits sur la santé. Voilà, moi aussi, je ne sais pas où trouver près de ma région un enseignant qualifié en conformité avec la vraie méditation du Maharishi Mahesh Yogi. Comme vous avez répondu à Jacqueline, japprécierais bien être informé au sujet de cette campagne en lien avec cette méditation. Merci beaucoup pour tout. Marie du Québec

    Répondre
    1. Jo COHEN

      Bonjour Marie

      Vous êtes plusieurs à m’en demander plus sur cette campagne.
      Je tâcherai de vous en informer aussitôt que j’en serais moi-même mis au courant.
      Bonne journée
      Jo

      Répondre
  4. Ludovic

    Bonjour Jo
    Le sujet est intéressant.
    Sinon pour allez au delà du mental as-tu entendu des sons du chaman Loup Blanc ? Sa musique aurait des vertus incroyable et elle permets également d’atteindre la transe (état de conscience élargie).
    Amitié.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *