Exercice : quinze minutes par jour suffisent amplement !

L'exercice rapide convient aux Kaphas

Qu’avons-nous appris jusque là en matière d’exercice grâce à l’Ayurvéda ? Un : qu’il ne faut jamais aller au-delà de la moitié de ses capacités maximum, ce que l’on réalise grâce à la respiration nasale à partir de l’abdomen. Deux : qu’il faut pratiquer de préférence le matin entre six heures et dix heures, aux heures Kapha, mais en évitant de pratiquer en extérieur par temps froid et venteux. Trois : qu’il faut choisir une activité physique adaptée à sa constitution Vata, Pitta ou Kapha. La question qui reste posée est pour combien de temps ? Si je fais de la course à pied, dois-je courir une heure chaque jour ? L’Ayurvéda préconise de viser entre vingt et trente minutes maximum par jour. Sous certaines conditions, un quart d’heure devrait amplement suffire pour maintenir une bonne santé et bénéficier des très nombreux bienfaits de l’exercice physique pour les constitutions Kapha (voir à ce sujet http://la-voie-de-l-ayurveda.com/faites-de-lexercice-physique-sans-ruiner-votre-sante/ et http://la-voie-de-l-ayurveda.com/choisir-un-exercice-physique-adapte-a-votre-constitution/).

 

Les recherches les plus récentes en matière d’exercice[1] montrent que les entrainements de type cardio-training mettant l’accent sur l’endurance avec un effort constant sur une durée conséquente poussent l’organisme à stocker plus de graisse et à manger plus que nécessaire. Elles ont également montré une baisse du taux de testostérone, une hausse du taux de cortisol, synonyme de stress, et une recuperation plus lente. La bonne nouvelle est qu’il n’est pas nécessaire de suer des heures durant pour être en bonne santé comme beaucoup de français ont tendance à penser. Plusieurs articles parus dans la presse américaine, notamment dans le New York Times, ont abordé ce point essentiel, vantant les mérites de programmes intensifs effectués en moins de dix minutes. Cette combinaison d’activité intense avec de brèves phases de repos a fait l’objet d’une publication dans l’American College of Sports Medicine’s Health & Fitness Journal de mai-juin 2013.

Selon une autre étude parue dans The Journal of Obesity, le groupe de cyclistes qui a roulé huit secondes en « mode sprint » suivies de douze secondes en mode « pédalage tranquille » a perdu trois fois plus de graisse que le groupe qui a roulé quarante minutes à un rythme lent, mais régulier[2]. Ainsi, des accélérations soudaines, mais de courte durée, apparaissent comme très bénéfiques pour brûler la graisse. Attention toutefois à ne pas croire que cela convient à toutes les constitutions. Des femmes pratiquant le vélo ont suivi quotidiennement un programme de dix phases de quatre minutes à vive allure suivies de deux minutes de repos. L’étude en question[3] a montré qu’au bout de deux semaine, elles avaient brûlé 36 % de graisse en plus et que leur indice de fitness s’était accru de 13 %.

Convient aux Vatas et aux Pittas

L’ensemble de ces nouvelles recherches montre que l’exercice rapide alterné avec l’exercice lent est une bonne solution pour les constitutions Kapha, Kapha Pitta et Pitta Kapha. « Ce modèle ne convient absolument pas aux constitutions Vata qui ont tendance à se fatiguer rapidement, ni aux constitutions Pitta qui ont tendance à être rapidement agressifs » ainsi que le fait remarquer le Dr. Nancy Lonsdorf, directrice du Raj Ayurvedic Health Spa à Vedic City (Iowa, USA) et auteur de nombreux ouvrages en anglais sur l’Ayurvéda Maharishi. Un Vata pratiquant ces exercices rapides risque de s’endormir durant la méditation, signe que sa physiologie aura été mise à rude épreuve. L’approche « cardio-training » classique convient mieux aux Vata et aux Pitta. La durée de leur pratique ne doit en aucun cas excéder la demi-heure.

Jo Cohen

Crédit photo de une : sum of marc

Crédit photo intérieure : lafrancevi


[1] Skoluda, N. Elevated Hair cortisol concentrations in endurance athletes.  Psychoneuroendocrinology; Sept 2011

[2] M. Heydari. Journal of Obesity. Vol. 2012, Article ID 480467

[3] Talanian, JL. Two weeks of high-intensity aerobic interval training increases capacity for fat oxidation. J Applied Physiology. April 2007

2 réflexions au sujet de « Exercice : quinze minutes par jour suffisent amplement ! »

  1. anne-marie

    Instructif! C’est précis!
    Sauf que le cardio-training ne remplace pas le plaisir de rouler sur un vrai vélo, une vraie route ou chemin, au grand air, et avec les surprises du terrain 😉
    Le plaisir … ça compte dans le « brûlage de graisse »? ? 😉

    Répondre
    1. Jo COHEN

      Tu as raison Anne-Marie, le plaisir doit tours être présent. Pour un Kapha qui a d’abord besoin de brûler de la graisse, il faut passer par ces accélérations mais la phase de récupération doit reconnecter avec le plaisir. Pour les autres constitutions, le type « cardio training » c’est à dire effort lent et constant est recommandé. Qu’il se fasse en vélo dans la campagne au printemps ou en salle quand on habite la grande ville, la clé est de toujours ressentir le plaisir de l’exercice en portant l’attention sur le corps. Pas de lecteur Mp3 aux oreilles pendant l’exercice car cela coupe la relation entre le corps et l’esprit. Merci en tous cas d’avoir rappelé ce point essentiel du plaisir.
      Jo

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *