Apprenez à tenir vos résolutions sans efforts grâce à l’Ayurvéda

L'addiction au chocolat est bien réelle

L’addiction au chocolat est bien réelle

Vous avez peut être décidé d’arrêter de fumer, de cesser de boire, de ne plus manger de chocolat ou peut être de suivre sérieusement un régime et de vous remettre au sport. Comme beaucoup de français en cette période de l’année, vous avez succombé au traditionnel exercice de la liste des bonnes résolutions pour vous libérer d’habitudes toxiques et d’addictions…tout en sachant qu’il y a peu de chances que vous les teniez. En effet, plus de 90 % des français ne tiennent pas leurs bonnes résolutions car ils sont dans la même situation que des alcooliques qui travailleraient dans un bar. C’est le bien connu syndrome des bonnes résolutions. L’Ayurvéda met cet échec sur le compte d’une méconnaissance profonde des lois de la nature. L’individu qui ne tient pas une résolution est dans la situation de celui qui essaie d’ouvrir une porte en poussant de toutes ses forces avec ses épaules sans s’apercevoir que la clef est sur la serrure.

L’Ayurvéda considère que le manque d’attention est la cause de ce problème. La baisse de vigilance par manque d’attention amplifie le problème auquel vous souhaitez résoudre. Exemple : vous buvez votre café…et vous prenez un carré de chocolat, vous papotez avec une amie au téléphone…et machinalement, vous en prenez un autre. Et ainsi de suite ! Vous aurez mangé une plaque entière, voire plus, sans quasiment vous en rendre compte. Et donc, sans porter la moindre attention sur ce que vous faites. Ainsi, comme dans l’expérience de Pavlov, une part importante des actions qui vous intoxiquent deviennent inconscientes comme des réflexes échappant à votre contrôle. Inversement, en portant votre attention sur ce que vous faites, vous pouvez diminuer de manière substantielle l’ampleur du problème. Comment ? En décidant de ne faire qu’une chose à la fois et en vous isolant afin de ne pas diviser votre attention à la moindre sollicitation. Vous allez cesser de manger un carré de chocolat ou d’allumer une cigarette lorsque vous prenez votre café ou lorsque vous socialisez. Rapidement, votre défi sera d’arrêter de manger trois ou quatre carrés de chocolat par jour contre plus d’une plaquette au départ.

L'association amplifie le problème

L’association amplifie le problème

Dans un second temps, vous pouvez utiliser le mécanisme de Pavlov pour vous débarrasser totalement d’une habitude toxique. Il suffira alors de la remplacer par une habitude bénéfique. Au lieu de manger un carré de chocolat, buvez un verre d’eau chaude. Si l’envie de chocolat persiste après dix minutes, surtout ne luttez pas. Mangez votre carré mais en portant toute votre attention sur cette action et ne faites rien d’autre. Petit à petit, l’habitude de l’eau chaude remplacera celle du chocolat. Si votre régime consiste à manger moins, buvez quelques gorgées d’eau chaude lorsque votre assiette est finie et que vous êtes tenté de vous resservir. Attendez dix minutes et mangez un petit peu si l’envie persiste, mais en ne faisant que cela. Pas de TV, pas de radio, etc. C’est ainsi que l’on peut se débarrasser d’une mauvaise habitude grâce à l’attention. Le sevrage doit être graduel pour que le résultat soit durable.

Dr. Pamela Peeke, chercheur au NIH

Dr. Pamela Peeke, chercheur au NIH

Pour développer cette capacité d’attention, une incursion dans ce qui se passe au niveau du cerveau permet de mieux comprendre les mécanismes en jeu. Le Dr Pamela Peeke, chercheur au National Institute of Health aux Etats-Unis, spécialiste des addictions alimentaires, a constaté que la zone de satisfaction du cerveau était impliquée. Cette zone contrôle en principe la dopamine, neurotransmetteur qui donne le sentiment de satisfaction quand il rencontre le récepteur associé. Or, en cas d’addiction, le nombre de récepteurs de la dopamine chute de 90 % sous l’effet de la sur-stimulation, ce qui diminue le plaisir procuré par un carré de chocolat ou une la cigarette. D’où le désir d’en reprendre dans un mécanisme sans fin qui peut aller jusqu’à l’agonie. Le Dr Pamela Peeke a constaté en effet que ce mécanisme s’appliquait aussi bien au cocaïnomane qu’à l’obèse. Autre constat mis en exergue ses recherches, le cortex préfrontal est moins activé en cas d’addiction. Résultat : la baisse des récepteurs de la dopamine et la moindre activation du cortex préfrontal engendrent une baisse drastique de l’attention.

La méditation développe la capacité d'attention

La méditation développe la capacité d’attention

C’est pourquoi dans certains cas la dissociation des associations « pavloviennes » (café-chocolat par exemple) peut se révéler insuffisante. L’implication de la conscience est alors indispensable. Une expérience a été conduite par Paméla Peeke et son équipe au National Institute of Health sur des personnes souffrant d’une addiction à la nourriture selon l’échelle de Yale. Pendant huit semaines, ces personnes ont appris et pratiqué la méditation transcendantale. Leur état d’addiction, toujours mesuré selon l’échelle de Yale, s’est fortement amélioré, et ce, sans aucun effort. Elle a constaté que, naturellement, les candidats ne se jetaient plus sur la nourriture et marquaient une pause avant de manger. Ils ressentaient en outre un état de paix intérieure, signe d’une remontée du nombre de récepteurs de la dopamine. Ces résultats ne sont pas spécifiques aux addictions alimentaires. Des études plus anciennes ont montré que la pratique régulière de la méditation transcendantale diminuait l’usage de drogues, d’alcool et de tabac[1].

Conclusion : pour tenir vos objectifs, l’Ayurvéda recommande de faire usage du mécanisme de l’attention que vous pourrez améliorer en apprenant à méditer. En clair, si vous tenez la simple résolution d’apprendre à méditer, vous serez sur la bonne voie pour tenir toutes vos autres résolutions.

Jo Cohen

 

Cet article participe à l’évènement interblogueurs “Votre meilleure astuce pour vous appliquer vos bonnes résolutions” sur le blog Des Livres Pour Changer de Vie. Je lis ce blog régulièrement et, pour tout vous dire, mon article préféré sur ce blog est Comment créer son entreprise en 7 étapes.

Cliquez ici pour voter pour mon article si vous l’avez apprécié.

– Si vous avez aimé cet article, merci aussi de le recommander à vos amis en cliquant sur le logo de votre réseau social préféré (Facebook, Linkedin, Twitter, Google +).

– Vous pouvez aussi recommander l’ensemble du site à vos proches sur la page La Voie de l’Ayurvéda de Facebook afin de les faire bénéficier de cette précieuse connaissance. Je vous en remercie par avance.

– Vous pouvez laisser un commentaire.

– En vous inscrivant sur la liste La Voie de l’Ayurvéda, vous serez averti par email chaque fois qu’un nouvel article sera publié. En outre, vous recevrez en cadeau un livret de 40 pages expliquant les différentes étapes de la « Minicure Ayurvédique à domicile ».


[1] Benson & Wallace, Decreased drug abuse with Transcendantal Meditation, a study of 1862 subjects. Proceedings of the International Conference on Drug Abuse.

2 réflexions au sujet de « Apprenez à tenir vos résolutions sans efforts grâce à l’Ayurvéda »

  1. k

    bonjour j’aime bien votre site mais je suis une novice et c’est parfois un peu compliqué ! par exemple , je ne vois pas ou je peux aller pour trouver mon profil ayurvédique ce qqui me parait etre la base de cette démarche
    merci

    Répondre
    1. Jo COHEN Auteur de l’article

      Allez ensuite consulter l’article comment aborder l’alimentation selon l’Ayurvéda. En cliquant sur le plan du site, vous verrez tous les articles publiés et vous saurez par quoi commencer. Prenez votre temps, ce n’est âs la course. Respectez votre nature et sachez que les grands changements prennent du temps. Un arbre ne pousse pas en une nuit…
      Bonne soirée
      Jo

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *