L’hygiène bucco-dentaire selon l’Ayurvéda

 

L'hygiène bucco-dentaire nécessite plus que le brossage des dents

L’hygiène bucco-dentaire nécessite plus que le brossage des dents

En parcourant la Caraka Samhita, l’un des textes fondateurs de l’Ayurvéda, vous constaterez sans difficulté que l’hygiène y tient une place centrale. C’est aussi le cas de l’hygiène orale. Dans nos sociétés occidentales, l’hygiène bucco-dentaire consiste essentiellement à se brosser les dents plus de deux minutes avec une pâte dentifrice deux ou trois fois par jour, faire éventuellement quelques bains de bouche et surtout consulter son dentiste sur une base régulière. Un sondage réalisé par Ipsos pour des industriels du secteur révèle que, par rapport à ses voisins, la France fait figure de « mauvais élève » en la matière. En effet, 40 % des français consultent leur dentiste seulement en cas de problème alors que 57 % des européens le consultent régulièrement. Par ailleurs, 47% des Français confient se brosser les dents pendant plus de deux minutes contre 50% pour la moyenne européenne. Les bains de bouche sont quasiment ignorés puisqu’à peine un Français sur dix en fait usage au moins une fois par jour, contre 37% pour la moyenne européenne (51% pour les Espagnols!). Bien que les causes ne soient pas  celles avancées par des organismes tels l’UFSBD[1], le triste constant est que la santé bucco-dentaire des français laisse fortement à désirer.

Statistique révélatrice : neuf  Français sur dix ont déjà eu une carie dentaire, et huit sur dix à plusieurs reprises. Cette donnée est issue d’une enquête réalisée par l’Institut GFK pour l’industriel Colgate. Rappelons qu’une carie est une détérioration du tissu dentaire qui peut évoluer en cavité, voire générer de graves complications telles que douleurs ou problèmes de mastication et de nutrition. Hélas, contrairement aux affirmations des dentistes et de l’UFSBD, il ne suffit pas de se brosser les dents pour empêcher l’apparition de caries. La santé dentaire dans les pays où l’on se brosse plus n’est d’ailleurs pas bien meilleure. L’Organisation Mondiale de la Santé estime en effet que 60 à 90 % des enfants scolarisés et une majorité des adultes souffrent de caries dans les pays développés, ce qui fait de la carie le troisième fléau mondial. Les maladies bucco-dentaire sont multiples : citons pêle-mêle le cancer buccal ou pharyngé, la lésion buccale, la parodontopathie touchant les gencives ou encore le déchaussement et la perte de dents. L’OMS estime que 15 à 20% des adultes de 35 à 44 ans souffriraient de parodontopathie sévères pouvant entraîner la perte de dents. Résultat : 30% des personnes de 65 à 74 ans n’ont pas de dents naturelles. Les causes de ces affections sont nombreuses. Les chiffres montrent qu’elles sont plus répandues dans les populations défavorisées. Selon l’OMS elles résultent d’une mauvaise alimentation, du tabagisme, de l’usage nocif de l’alcool et d’une hygiène insuffisante de la bouche. Le problème est donc à prendre au sérieux et pourquoi pas, changer de paradigme ainsi que le suggère l’Ayurvéda.

La visite chez le dentiste passe pour un acte de santé

La visite chez le dentiste passe pour un acte de santé

L’hygiène bucco-dentaire conseillée par l’Ayurvéda comporte un certain nombre de pratiques simples, mais d’une redoutable efficacité. Ainsi, avant de se brosser les dents, la première chose à faire consiste à pratiquer la technique du jihwa prakshalana, ce qui veut dire en clair : se racler la langue avec un racloir en métal. Plusieurs études[2] ont montré que cette pratique avait de nombreux effets positifs sur la santé buccale. En cas d’usage d’un racloir en cuivre, elle réduit les bactéries indésirables qui peuvent affecter les gencives, les dents et la santé buccodentaire en général. Elle réduit en outre les composés volatils de soufre liés à la mauvaise haleine[3]. La sensation du goût est sensiblement améliorée. L’environnement bucco-dentaire devient moins sensible à la putréfaction grâce à la réduction de la charge bactérienne. Selon les textes ayurvédiques, les grattoirs devraient être en or, en argent, en cuivre, en étain ou en laiton. On en trouve aussi en acier. De récentes études[4] on validé entre autre le choix du cuivre, connu de longue date pour résister aux bactéries. Le cuivre semble être l’un des meilleurs métaux pour un grattoir car il est toxique pour les mauvaises bactéries et fournit les enzymes nécessaires aux bonnes bactéries, notamment le streptococcus salivarius qui est considéré comme un signe de bonne santé buccale. Autre avantage, on peut poser le grattoir après usage dans un verre à dents sans risque d’infection bactérienne. L’idéal est de se gratter la langue une dizaine de fois dès le réveil, même si vous levez au milieu de la nuit. Buvez immédiatement après un ou deux grands verres d’eau à température ambiante afin de réduire l’accumulation d’ama dans le tract digestif. Notez qu’il est possible de se racler la langue avant chaque brossage de dents.

Se racler la langue au réveil

Se racler la langue au réveil

Avant de passer sous la douche, l’Ayurvéda conseille en outre de faire un gargarisme à l’huile de sésame[5] pendant cinq à dix minutes. La technique est simple : prendre une cuillère à soupe d’huile de sésame biologique et la garder, bouche fermée, en la faisant circuler entre les dents et les gencives. Surtout ne pas l’avaler. La recracher dans le lavabo après usage. Il est possible de pratiquer ce gargarisme pendant que l’on est sous la douche. Quels effets peut-on en attendre de cette pratique? La Caraka Samhita explique que le gargarisme à l’huile renforce les mâchoires et la voix, développe le visage ainsi que le goût de la nourriture. En outre, la gorge ne souffre plus de sécheresse, les fissures sur les lèvres disparaissent et les dents sont mieux enracinées. Résultat : elles ne font plus mal et ne sont plus sensibles, ce qui permet de mâcher les aliments les plus durs. Le journal indien Andhra Jyoti a réalisé en 1996 une enquête à ce sujet auprès de ses lecteurs pratiquant le gargarisme. Sur un total de 1041 répondants, 927 (89%) ont rapporté une amélioration en termes de santé alors que seulement 114 (11%) n’en avaient noté aucune : amélioration des douleurs corporelles (758 cas), de la gêne respiratoire (191 cas), de problèmes de peau (171 cas), de la digestion (155 cas), du transit intestinal (137 cas), de problèmes articulaires (91 cas) et de problèmes circulatoires (74 cas).

Le gargarisme à l'huile de sésame

Le gargarisme à l’huile de sésame

La recherche scientifique s’est également intéressée au gargarisme. Dans une étude en triple aveugle destinée à mesurer l’effet sur la santé bucco-dentaire de cette technique[6], vingt personnes ont été réparties en deux groupes, un premier se gargarisant chaque jour pendant dix minutes avec un bain de bouche anti-gingivite du commerce, et un second groupe avec de l’huile de sésame. Les résultats ont montré une réponse immunitaire plus saine contre des microbes étrangers[7], des gencives plus saines et des niveaux de plaque dentaire réduits avec l’huile. Une autre étude est venue confirmer l’expérience que chacun peut faire : l’huile a un effet de saponification et donc de nettoyage de la muqueuse buccale. Comment expliquer de tels résultats ? L’huile de sésame et l’huile de noix de coco sont connues en Ayurvéda pour détoxifier et éliminer les toxines de la peau. Les couches de gras de la peau sont des dépotoirs à toxines liposolubles comme les métaux lourds, les pesticides, les conservateurs, les additifs et toutes les toxines environnementales. Cette utilisation de l’huile en tant qu’accélérateur de désintoxication a aussi fait l’objet de recherches. Elles ont montré que l’utilisation externe de l’huile de sésame associée à l’ingestion de ghee réduisait le niveau de peroxydes lipidiques et de radicaux libres dans le sang. Que conclure de tout cela ? Le gargarisme à l’huile de sésame prévient les problèmes dentaires et renforce l’hygiène orale.

Le dentifrice au fluor est la norme

Le dentifrice au fluor est la norme

L’étape suivante consiste à se brosser les dents avec un dentifrice. Simple, me direz-vous ? Pas autant qu’il y paraît. En effet, il faut bannir tous les dentifrices du commerce qui contiennent du fluorure de sodium, composé chimique annoncé par des publicités tapageuses comme un « plus », mensonge relayé par les chirurgiens dentistes et les associations telles l’UFSBD. On retrouve ce composant[8] dans le Prozac ou encore dans le gaz Sarin utilisé de triste mémoire pendant la dernière guerre mondiale. S’il faut bannir le fluor, c’est parce qu’il affecte les fonctions cognitives du cerveau. Le chimiste Charles Perkins estime que le fluor provoque une sorte de « lobotomie légère et commode » ! Ardent défenseur du fluor, le Dr Hardy Limeback, chef du Département de dentisterie préventive à l’Université de Toronto, président de l’Association canadienne pour la recherche dentaire, a surpris la communauté scientifique en annonçant sur son blog que « les enfants de moins de 3 ans ne devraient jamais utiliser de dentifrice fluoré, ni boire de l’eau fluorée ».

Ayurdent est un dentifrice sans fluor

Ayurdent est un dentifrice sans fluor

Plusieurs études ont montré que la fragilisation des dents et des taches sur l’émail résultaient directement du fluorure. Pourtant, les associations de santé bucco-dentaire, notamment en France, continuent de recommander le fluor que les industriels mettent dans toutes les pâtes dentifrices. Il faut être vigilant car de nombreux dentifrices vendus même en magasins bio en contiennent. Regardez donc bien ce que vous achetez. Vous pouvez aussi faire votre propre dentifrice avec de l’argile et du carbonate de calcium. Pour sa part, l’Ayurvéda recommande des dentifrices ayant une dominante de goûts amers et astringents. Ils sont préparés fréquemment avec du neem[9], plante particulièrement amère aux puissantes propriétés bactéricides. Le dentifrice peut être utilisé en tant que poudre ou en tant que pâte. Il doit être fait avec des substances naturelles. Certains dentifrices fabriqués en Inde avec la mention ‘Ayurvedic’ contiennent du fluor ainsi que des ingrédients chimiques. Le meilleur choix est encore le dentifrice de la marque Ayurdent proposé par l’Ayurvéda Maharishi. Il est composé à base d’herbes reconnues pour leurs effets positifs sur la santé bucco-dentaire. On le trouve facilement sur Internet. Il est proposé en pâte comme en poudre.

 

Jo Cohen

– Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander à vos amis en cliquant sur le logo de votre réseau social préféré (Facebook, Linkedin, Twitter, Google +).

– Vous pouvez aussi recommander l’ensemble du site à vos proches sur la page La Voie de l’Ayurvéda de Facebook afin de les faire bénéficier de cette précieuse connaissance. Je vous en remercie par avance.

– Vous pouvez laisser un commentaire.

– En vous inscrivant sur la liste La Voie de l’Ayurvéda, vous serez averti par email chaque fois qu’un nouvel article sera publié. En outre, vous recevrez en cadeau un livret de 40 pages expliquant les différentes étapes de la « Minicure Ayurvédique à domicile ».

 

 

 

 

[1]                               Union Française de Santé Bucco-Dentaire.

[2]                               “The effect of tongue scraper on mutans streptococci and lactobacilli in patients with caries and periodontal disease” Almas KAl-Sanawi EAl-Shahrani B., Odontostomatol Trop. 2005 Mar;28(109):5-10

[3]                               “Tongue-cleaning methods: a comparative clinical trial employing a toothbrush and a tongue scraper” Pedrazzi VSato Sde Mattos Mda GLara EHPanzeri H, Journal of Periodontology, 2004 Jul;75(7):1009-12.

[4]                       “Copper in microbial pathogenesis: meddling with the metal” Samanovic MI1Ding CThiele DJDarwin KH, Cell Host Microbe. 2012 Feb 16;11(2):106-15. doi: 10.1016/j.chom.2012.01.009.

[5]                               En Inde, certaines personnes utilisent des huiles à base d’herbes, y compris du curcuma. L’huile de sésame et l’huile de coco sont les plus utilisées.

[6]                               “Effect of oil pulling on plaque induced gingivitis: A randomized, controlled, triple-blind study” Asokan S, Emmadi P, Chamundeswari R.,  Indian Journal of Dental Res. 2009; 20:47“ 51.
[7]                       “Effect of oil pulling on Streptococcus mutans count in plaque and saliva using Dentocult SM Strip mutans test: a randomized, controlled, triple-blind study”. J Indian Soc Pedod Prev Dent. 2008 Mar;26(1):12-7.

[8]                               Hélas, on trouve aussi du fluorure de sodium dans l’eau potable…

[9]                               Certains indiens utilisent les branches de neem comme des brosses à dents.

25 réflexions au sujet de « L’hygiène bucco-dentaire selon l’Ayurvéda »

  1. ludovic

    oups le commentaire est partit trop tôt…
    Au niveau de l’ hygiène buccal ça fait un moment que j’ai installé la routine ayurvédique et je fais toujours partis des 1/10 des français qui n’ont pas de caries 😉
    Au niveau du dentifrice j’utilise le meswak fabriqué par dabur, à ma connaissance il n’y à pas de fluor dedans, as-tu déjà entendu parlé de cette marque ?
    Pour le fluor, comment peut-on l’éviter ? car je ne suis pas un yogi qui peut vivre sans boire ni manger…
    à Bientôt.
    Ludovic.

    Répondre
    1. Jo COHEN Auteur de l’article

      Bonjour Ludovic

      Bravo pour avoir commencé tôt pas éliminer le fluor, pas de caries est une bénédiction par les temps qui courent.

      Je ne connais le Meswak de Dabur, je vais me renseigner et répondre à ce point plus tard.

      Pour l’eau, il faut utiliser un filtre à eau par osmose inverse.

      Bon dimanche
      Jo

      Répondre
      1. ludovic

        D’accord merci du conseil, mais sinon l’eau en bouteille ne contient pas de fluor à ma connaissance ?
        Je vais effectué des recherches sur le dentifrice. Mais personnellement je préfère que tu réponde plutôt à la question que j’ai posé ultérieurement pour diminuer les pulsions sexuelles chez le méditant ;).
        Sinon pour les articles tu à un plan définit à l’avance ou non ? Car je verrais bien un article sur l’usage thérapeutique de l’urine.
        Bon dimanche à toi aussi.

        Répondre
        1. Jo COHEN Auteur de l’article

          Certaines eaux en bouteille ne contiennent pas de fluor en effet.
          C’est une option, mais à long terme ;e purificateur d’eau s’avère moins onéreux et plus écologique.

          Je n’ai pas de plan rédactionnel fixé par avance. J’ai plusieurs sujet en cours, selon l’état d’avancement de l’un ou de l’autre, je décide de le traiter.
          Parfois c’est l’actualité qui guide mon dernier choix. C’est flexible.

          Je n’ai pas oublié ta question sur les pulsions. En règle générale, l’Ayurvéda ne recommande pas de retenir les pulsions naturelles comme uriner, éternuer, etc.
          La façon dont ta question est posée doit être analysée : pourquoi réduire ces pulsions? Où est le problème?
          Cela sort du cadre du blog et de mes compétences.
          Je te conseille de consulter un spécialiste. SI tu es d’accord, j’ai un ami urologue sur Paris qui connait bien l’AYurvéda.
          Je t’enverrai ses coordonnées en message privé si tu le souhaites.

          Bon dimanche
          Jo

          Répondre
          1. ludovic

            Je souhaite les réduire dans un but spirituel. Le vœu de célibat et de chasteté facilitent le cheminement spirituel.
            Comme le disait gandhi  » la chasteté est la plus haute des disciplines sans laquelle l’esprit ne peut obtenir la fermeté requise ».
            Dans ces conditions il est donc logique de les réduire en évitant les aliments aphrodisiaque par exemple ( ce qui va de soit, tu ne va pas dire à quelqu’un qui souffre d’un excès de pitta de consommer sel et fromage en grande quantité).

            Si tu pense que l’orologue aura les réponses à ma question tu peux m’envoyer ces coordonnées ;). J’ai changé d’adresse mail en revanche voici la nouvelle: ludovic.ch@tutanota.com

          2. Jo COHEN Auteur de l’article

            Si c’est dans un but spirituel, il faut respecter le rythme de la physiologie et ne pas vouloir diminuer artificiellement ces pulsions.
            Elles se stabilisent d’elles mêmes en fonction des progrès spirituels.
            Les réduire par des efforts n’est pas signe de progrès spirituels.
            On ne brûle pas les étapes…de même qu’on applique pas une tension de 10.000 volts sur une lampe qui n’en supporte pour le moment que 100!

            Bon dimanche
            Jo

  2. JACQUELINE

    Bonjour JO
    j’ai beaucoup aimé cet article sur l’hygiène bucco dentaire

    j’utilise des dentifrices bio, mais il faut que je fasse attention au fluor qu’ils contiennent ou pas même les bio, et ceux mentionnés ayurvedic ? il faut toujours bien lire les étiquettes.
    Quelle huile vaut il mieux utiliser pour se gargariser la bouche : sésame ou coco ?
    j’utilise le racloir le matin, mais je ne le fais pas avant de me laver les dents, je le ferais maintenant.
    j’avais une question : l’émail de mes dents est usé peut être par les dentifrices que j’utilisais avant de choisir des bio, par contre à ma connaissance l’émail ne se reconstruit pas ? quels conseils peux tu me donner pour raviver l’émail ? et peut être que l’émail est plus ou moins solide selon les personnes ?

    je te remercie d’avance pour les réponses
    amitiés
    Jacqueline

    Répondre
    1. Jo COHEN Auteur de l’article

      Bonjour Jacqueline

      Huile de sésame ou coco, c’est affaire de goût. Le sésame convient à toutes les constitutions et nourrit bien le tissus osseux des dents.

      La question sur l’émail : cela dépend du dhatu ashti de la chacun, selon qu’il est équilibré ou non.

      L’hygiène orale permet de ralentir les processus de fragilisation de l’email.

      Bon dimanche
      Jo

      Répondre
      1. roi

        Bonjour,

        J ai mon email des dents qui s use énormément , certaines dents deviennent transparente!!!!!!!

        Auriez vous un conseil à me donner
        merci

        christine

        Répondre
        1. Jo COHEN Auteur de l’article

          Bonjour Christine

          Je pense que le mieux serait de consulter un professionnel de l’Ayurvéda dans votre région.
          Il peut y avoir une perte du tissu osseux ou tout autre déséquilibre derrière ce problème d’apparence esthétique.

          Cordialement
          Jo

          Répondre
          1. Jo COHEN Auteur de l’article

            Il y a l’embarras du choix en terme de sites Internet. A une époque, les magasins Naturalia vendaient aussi Ayurdent.
            Je ne sais pas si c’est toujours le cas. A vérifier.
            Jo

  3. Marie

    Bonjour Jo,
    je tiens à vous remercier pour tous ces articles intéressants que vous nous partagez sur l’Ayurveda. Je ne réponds pas souvent car je suis plutôt dans l’apprentissage de cette nouvelle médecine. Avec gratitude, cordialement, Marie

    Répondre
  4. Ludovic

    Bonjour Jo
    En lisant la caraka samhita je me suis aperçu qu’il est indiqué de se brosser les dents deux fois par jours au réveil et le soir. Du coup, vaut-il mieux suivre le conseil de la caraka ou bien continué à suivre les conseils occidentaux ( se brosser les dents trois fois par jours ) ?
    Merci d’avance.

    Répondre
  5. Laureline

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour votre blog qui est très interessant. Je me demandais s’il était possible de faire les bains de bouches le soir avant d’aller dormir plutôt que le matin au reveil. En effet le matin je manque un peu de temps entre les probiotique que je dois prendre à jeun, la prpérataion dus jus avec mon extrcatuer,…

    J’ai un gros problème de gencive, celle-ci remonte et je me dis qu’il est préférable de bien le faire même si c’est le soir que mal fait ou en vitesse le matin.

    Merci d’avance et bonne journée,

    Laureline

    Répondre
    1. Jo COHEN Auteur de l’article

      Bonjour Laureline

      Vous pouvez faire les bains de bouche le soir, pas de souci.
      SI les problèmes de gencives perdurent, mieux vaudrait consulter un professionnel.

      Cordialement
      Jo

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *