De l’importance de devenir du matin

 

Assister au lever du soleil

Assister au lever du soleil

Usage d’excitants, environnements pollués, mauvaises habitudes alimentaires, mauvaises habitudes de vie, manque de repos, suractivité mentale, stress,…c’est un fait, nous vivons dans une civilisation qui aggrave le dosha Vata. Il n’est pas rare d’entendre dire par les médecins indiens de passage sur le Vieux Continent que plus de 70% de la population des pays occidentaux souffre d’un déséquilibre de Vata, et ce, quel que soit la constitution de naissance de leurs habitants. Mieux que tout autre système de santé, l’Ayurvéda a une compréhension profonde des mécanismes qui alimentent de tels déséquilibres ainsi que la connaissance de toutes les solutions pour y remédier. C’est la raison pour laquelle beaucoup se tournent vers l’Ayurvéda, mais souvent sans évaluer correctement tout ce qu’il faudra modifier dans leur vie afin de profiter des conseils qui leur seront prodigués.

Il est fréquent en effet que les personnes qui se tournent vers l’Ayurvéda pensent que prendre les préparations qui leur auront été prescrites par un médecin ayurvédique suffit à rétablir l’équilibre. Hélas, c’est loin d’être suffisant. Prendre les préparations sans modifier les habitudes de vie qui détériorent la santé – ce que recommande tout vaidya –  revient à remplir un panier percé. Quotidienne et saisonnière, la routine ayurvédique est donc le complément indispensable à ces préparations afin de rétablir une bonne santé et apporter de la joie et du succès dans la vie de chacun. Dans cette perspective, devenir du matin est le point de départ de ce travail qui exige une véritable bascule dans les habitudes de vie. C’est la condition pour rétablir l’équilibre, surtout chez celles et ceux qui sont du soir et aiment prolonger tard dans la nuit leurs activités.

Notre mode de vie aggrave Vata

Notre mode de vie aggrave Vata

Nos anciens ne disaient rien d’autres lorsqu’ils affirmaient que « le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt ». Aujourd’hui, c’est un fait établi scientifiquement : ainsi, Christoph Randler, professeur de biologie à l’Université d’Heidelberg (Allemagne), a montré par ses travaux que les « gens du matin » avaient plus de succès que les « gens du soir ». La principale raison tient selon lui au fait que, en tant que groupe, les « gens du matin » ont tendance à être beaucoup plus proactifs. Ce constat est validé par un récent sondage du quotidien britannique The Guardian. Il révèle que de nombreux dirigeants d’entreprises prospères se lèvent aux alentours de 5 heures du matin.

Que l’on soit manager ou pas, l’Ayurvéda recommande à tous de se lever tôt et de commencer la journée en se réjouissant du spectacle du lever du soleil et en faisant quelques pas ou quelques postures de Yoga au soleil levant, une habitude censée augmenter la longévité. Afin de répondre par anticipation à une remarque que j’entends souvent, il ne faut jamais perdre de vue que la physiologie aime s’installer dans une routine régulière. Conséquence immédiate, se réveiller tôt vaut également pour le week end et les jours fériés. C’est une erreur de penser que le samedi et le dimanche vous allez pouvoir dormir plus tard afin de rattraper un éventuel manque de sommeil ou à cause d’un peu de fatigue. En semaine ou en week end, il faudra se lever à la même heure et dormir un même nombre d’heures selon votre constitution. Ne pas avoir votre compte d’heure de sommeil diminuera vos fonctions cognitives. Cela reviendrait à travailler comme si vous aviez entre 0,5 et 2 grammes d’alcool dans le sang !

Asanas au soleil levant

Asanas au soleil levant

La qualité du sommeil influe directement sur la santé physique et mentale[1]. En influant sur Ojas, elle influe aussi sur l’immunité. C’est pourquoi l’Ayurvéda fourmille de conseils aussi pertinents les uns que les autres afin de dormir profondément et de se réveiller en pleine forme (voir à ce sujet les articles de la rubrique Sommeil et repos)[2]. Cette multitude tient compte des différentes constitutions. Elle répond aussi aux très nombreux facteurs qui peuvent perturber le sommeil au cours d’une vie. Un déséquilibre Vata du sommeil est généralement caractérisé par un réveil au milieu de la nuit entre deux heures et six heures, les heures du cycle Vata, et une difficulté à se rendormir. Ce problème peut être résolu en prenant un bain chaud suivi d’un massage du corps à l’huile de sésame avant d’aller au lit. Si un massage complet n’est pas possible, massez au moins la tête et les pieds. Un lait chaud avec du miel avant le coucher aidera aussi à manager ce type de problème.

 

Un déséquilibre Pitta du sommeil se manifeste par un réveil entre 22H et 2H du matin. Le massage au ghee de la tête et des pieds vient généralement à bout de ce problème. Une tisane à base de Brahmi (Centella asiatica) aidera aussi, de même que l’aromathérapie avec l’huile essentielle de lavande. Le déséquilibre Kapha du sommeil est caractérisé par une incapacité à se réveiller avant 6 heures et à dormir ainsi jusqu’à dix ou onze heures ! Pour y remédier,  masser la tête et les pieds avec de l’huile de moutarde mélangée à de l’huile d’olive ou de l’huile de sésame. L’idéal bien sûr est de se lever tôt de manière naturelle. Il vaut mieux proscrire l’usage de tout réveil, fût-il musical. En revanche, pour ceux qui sont du soir, la luminothérapie peut s’avérer une aide efficace. La lumière qui simule l’aube matinale ralentit la production de mélatonine et favorise un éveil en douceur auquel la physiologie s’habituera sans aucune difficulté. Cette aide est appréciable en hiver lorsque la nuit est encore noire à cinq heures du matin et que le cerveau produit encore de la mélatonine.

Se lever tôt augmente les chances de réussite

Se lever tôt augmente les chances de réussite

Après une bonne nuit de sommeil, il est conseillé d’inscrire dans sa routine quotidienne l’exercice physique. Pratiqué au réveil, il donne les meilleurs résultats si l’on en croit les recherches réalisées à l’Appalachian State University (Etats-Unis). Elles montrent que, comparé à l’exercice du soir, l’exercice du matin abaisse la tension artérielle, réduit le stress et l’anxiété et aide à mieux dormir la nuit. C’est un bon moyen pour démarrer la journée sur une tonalité dynamique. Mais qui dit se lever tôt, sous-entend aussi se coucher tôt. L’Ayurvéda l’affirme haut et fort. Elle estime que se coucher tôt est crucial pour la santé car de nombreux mécanismes physiologiques se mettent en route lorsque l’on est couché avant 22 heures (voir à ce sujet    ). Les recherches les plus récentes confirment ce précepte fondamentale de la routine ayurvédique.

C’est Rashid Deane, chercheur à l’Université de Rochester (New York) qui le premier a montré que le cerveau disposait de son propre système d’évacuation des toxines, baptisé système glymphatique en raison de l’implication des cellules gliales. Se coucher tôt permet au cerveau de faire un véritable nettoyage et de se débarrasser ainsi de toutes les neurotoxines[3]. Pendant le sommeil, le système glymphatique du cerveau vidange les neurotoxines dangereuses dans le liquide céphalo-rachidien. L’étude suggère qu’il faut environ 6 à 8 heures de sommeil pour terminer ce processus, preuve que la quantité de sommeil aura été alors suffisante. Dans ce cas, le cerveau se débarrasse des sous-produits métaboliques toxiques qui, autrement, s’y accumuleraient, perturbant la mémoire, détruisant les neurones et causant des troubles neurodégénératifs. De grandes quantités de neurotoxines sont ainsi drainées lorsque le cycle du sommeil est en accord avec les cycles de la nature, particulièrement la bêta-amyloïde, soupçonnée de détruire les neurones et conduire à la maladie d’Alzheimer.

Le simulateur d'aube

Le simulateur d’aube

De son côté, l’Ayurveda reconnaît aussi l’existence d’un système qui draine littéralement toxines du cerveau dans le liquide céphalo-rachidien. C’est le sous dosha Tarpaka de Kapha qui effectue ce travail. S’il  est encombré, la mémoire peut être altérée et l’esprit manquer de clarté. La cause de ce déséquilibre peut être un traumatisme émotionnel, l’impact cumulatif de stress, un manque de sommeil ou encore une faiblesse digestive. Plusieurs solutions sont à même de corriger un tel déséquilibre, à commencer par le nasya, technique qui consiste à inhaler des huiles à base d’herbes dans les sinus[4], ou encore par l’usage du Bacopa (Bacopa monnieri), plante neurotrophique qui soutient la production de cellules saines dans le cerveau et du Brahmi qui favorise la microcirculation dans le cerveau. Notons qu’un taux élevé de sucre dans le sang influe de manière négative sur ce processus de nettoyage.

On n’insistera donc jamais assez sur l’importance du coucher tôt. Nous avons donné dans ces colonnes plusieurs conseils pour y parvenir. S’il en est qui se détache du lot, c’est celui de la lecture. Plusieurs recherches montrent que la lecture avant le coucher peut réduire le stress de manière significative. Une étude conduite à l’Université du Sussex (Angleterre) en 2009 montre que six minutes de lecture suffisent à réduire  le stress de 68%. La lecture s’avère même plus relaxante que la musique. A l’heure où les smartphones et les PC nous font zapper et survoler des textes en diagonale, lire avant le coucher compense un tel comportement qui nous pousse à passer moins de 15 secondes sur un texte ! Pas question bien sûr de lire un roman policier avec une intrigue qui retienne l’attention en nous laissant totalement éveillé. Un livre à portée spirituelle, comme la Bible, le Coran, la Bagavad Gita ou le Ramayana, conviennent mieux. Certes, la lecture a de moins en moins d’adeptes à l’ère du multimédia et du smartphone. Une récente enquête du Pew Research Center a montré que plus du quart des américains n’avait pas lu un seul livre dans les douze dernier mois. Or, ceux qui lisent régulièrement ont une meilleure mémoire et des capacités mentales accrues à tous les stades de la vie. Ils font de meilleurs orateurs en public, de meilleurs penseurs et, selon certaines études, de meilleures personnes en général. Ouvrir un livre avant d’aller au lit est donc bien plus qu’un simple moyen de lutter contre l’insomnie.

Conclusion : en opérant la bascule nécessaire pour devenir du matin, vous aurez passé le péage de l’autoroute de la santé, la routine quotidienne de l’Ayurvéda, indispensable pour tirer le maximum de bienfaits de préparations que vous serez amenés à prendre.

 

Jo Cohen

 

 

 

– Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander à vos amis en cliquant sur le logo de votre réseau social préféré (Facebook, Linkedin, Twitter, Google +).

– Vous pouvez aussi recommander l’ensemble du site à vos proches sur la page La Voie de l’Ayurvéda de Facebook afin de les faire bénéficier de cette précieuse connaissance. Je vous en remercie par avance.

– Vous pouvez laisser un commentaire.

– En vous inscrivant sur la liste La Voie de l’Ayurvéda, vous serez averti par email chaque fois qu’un nouvel article sera publié. En outre, vous recevrez en cadeau un livret de 40 pages expliquant les différentes étapes de la « Minicure Ayurvédique à domicile ».

 

[1]                      Interactions between sleep, circadian function, and glucose metabolism: implications for risk and severity of diabetes, Reutrakul S, Van Cauter E., Annales of New York Academy of  Sciences, 2014 Apr;1311:151-73. doi: 10.1111/nyas.12355. Epub 2014 Mar 14.

 

[2]                              En cas de problème grave touchant au sommeil, il est recommandé de consulter un médecin ayurvédique.

[3]                      Sleep Drives Metabolite Clearance from the Adult Brain, Lulu Xie, Hongyi Kang, Qiwu XuMichael J. ChenYonghong LiaoMeenakshisundaram Thiyagarajan, John O’DonnellDaniel J. ChristensenCharles NicholsonJeffrey J. IliffTakahiro TakanoRashid Deane, Maiken Nedergaard , Science 18 October 2013: Vol. 342 no. 6156 pp. 373-377, DOI: 10.1126/science.1241224.

 

 

[4]                              A Clinical evaluation of Haridra Khanda & Pippalyadi Taila Nasya on Pratishyaya (Allergic Rhinitis), Chhaya Bhakti, Manjusha Rajagopala, AK Shah, Narayan Bavalatti, Ayu Journal, Year : 2009, Volume : 30, Issue : 2, Page : 188-193.

9 réflexions au sujet de « De l’importance de devenir du matin »

  1. JACQUELINE

    Bonjour JO
    Merci pour cet article très intéressant, je suis du matin et depuis longtemps et nous ne nous couchons pas trop tard le soir (hormis si nous sortons chez des amis, ou si nous recevons à la maison il faut bien de petites exceptions)
    j’ai besoin de mes 8 heures de sommeil. mais je pense qu’il ne faut pas à l’inverse dormir trop d’heures non plus ?
    amicalement
    Jacqueline

    Répondre
  2. Ludovic

    Bonjour Jo
    L’article est très intéressant, mais il faut quand même de temps en temps casser la routine afin de ne pas s’enfermer dans une quotidien où la mémoire est maitre…

    Répondre
    1. Jo COHEN

      Il n’est pas interdit de casser la routine de temps en temps. La physiologie a besoin d’une routine…alors que le mental ne cherche que la variété. Il faut jongler entre les deux en restant fidèle à la routine.
      Bonne journée
      Jo

      Répondre
  3. Nguyen

    Merci pour cet article..
    Néanmoins vous ne devriez pas noter au début « plus que tout autre …. » formule utilisé par les intégristes de tous poils. Il ny a rien de « plus que tout autre…. » et c’est aussi l’enseignement de l’ aryuveda… me semble t’il.

    Répondre
    1. Jo COHEN

      Bonjour Mr. Nguyen

      Je ne connais pas le vocabulaire des « intégristes » comme vous dites.
      Loin de moi un telle idée ou intention…mais, convenez avec moi que l’Ayurvéda apporte un cadre de compréhension de la vie et de la santé qui va au delà de ce que d’autres systèmes professent, même si certains sont en harmonie avec les principes de l’Ayurvéda.
      A vous de vous faire une idée sur le sujet qui est traité à longueur de blog.
      Soyez convaincu qu’il n’y a aucune intention intégriste mais une volonté de montrer que la science moderne valide les moindres détails des recommandations de l’Ayurvéda qui est une connaissance universelle que l’Organisation Mondiale de la Santé qualifie, sur la base de son antériorité, de mère de tous les systèmes de médecine.

      Cordialement
      Jo

      Répondre
  4. Hélène

    Bonjour et merci pour cet article (et tout ce blog que je découvre avec grand intérêt).
    J’ai une question naïve: à votre avis, pourquoi le dosha Vata reste si déséquilibré en Occident alors que la nourriture est très grasse et sucrée?
    Merci et bonne continuation

    Répondre
    1. Jo COHEN

      Bonjour Hélène

      Le déséquilibre Vata est alimenté en premier par le mode de vie (nombreux déplacements, coucher tard, TV, smartphones etc.) et le stress mental.
      La nourriture intervient aussi si elle est sèche (céréales du matin). Le sucré et le gras y ajoutent un déséquilibre Kapha qui se manifeste par la vogue de régimes amincissants.
      Bonne journée
      Jo

      Répondre
  5. Cesarone

    Bonjour,
    Je ne sais pas si je suis au bon endroit pour poser ma question, mais je tente quand même…
    J’habite en Lorraine et je souhaiterai rencontrer un praticien en ayurverda dans ma région, afin de définir ma constitution dans un premier temps.
    Pouvez vous me recommander un professionnel?
    Je souhaitais également vous témoigner de ma reconnaissance, de mettre à la disposition de tous, votre savoir.
    Plus je vous lis, et plus tout devient clair dans mon esprit, mais je ne sais par où commencer, et je pense que rencontrer un professionnel serait le meilleur des commencements.
    Depuis quelques années, les épreuves que j’ai traversées, m’ont affaiblit, tant physiquement que mentalement. Je suis à la recherche d’un mode de vie sain et épanouissant, et je pense que l’ayurveda va m’aider dans cette démarche.
    Mais il n’est pas facile de se défaire de ses vieilles habitudes…. Je m’excuse je m’egard un peu…
    Je voulais tout simplement vous remercier.

    Répondre
    1. Jo COHEN

      Bonjour

      Sur le site Ayurvéda en France vous trouverez tous les praticiens de votre région.
      Prenez votre temps pour intégrer les conseils de l’Ayurvéda dans votre vie, ce n’est pas une course.
      La routine ayurvédique vous aidera à être en accord avec les cycles de la nature.
      Bonne journée
      Jo

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *