Un concert live de Gandharva Véda Maharishi

 

 

Vous aurez l’occasion dimanche prochain de tester en direct les effets de la musique du Gandharva Véda Maharishi grâce au concert donné par la sitariste indienne Reshma Srivastava.   

L’Ayurvéda Maharishi utilise tout morceau de musique du Gandharva Véda comme une thérapie à part entière. Chaque morceau de cette musique est appelé « raga », terme dans lequel on reconnaît la racine sanscrite « ras », signifiant « humeur ». La connaissance de cette musique issue directement de la nature a été préservée par la tradition orale au sein de familles indiennes où l’on devient musicien de père en fils. Les textes du Gandharva Veda, codifiés plus tardivement, sont qualifiés d’Upavéda, sorte de texte auxiliaire rattaché au Sama Véda, l’un des quatre grands textes des Védas avec le Rik Véda, le Yajur Véda et l’Atharva Véda.

Selon les cycles Vata, Pitta et Kapha de la journée, certaines notes et certains rythmes sont favorisés. Les ragas du matin dynamisent. Ceux de la fin de matinée apportent de la joie. Ceux de l’après-midi développent la créativité. Ceux du soir relaxent et apaisent. Quels que soient les goûts musicaux de celui qui les écoute, les ragas du Gandharva Véda ont une influence bénéfique sur sa conscience, son comportement, sa physiologie et son environnement.

Plusieurs recherches faites sur les effets spécifiques de cette musique montrent sa capacité à intégrer les fonctions du cerveau et diminuer le stress. Le potentiel électrique de l’activité du cerveau avant et pendant l’écoute ont été analysés pour les fréquences Alpha, Béta, Delta et Thêta. L’étude conduite par Rasmussen, Orme-Johnson et Wallace a montré un accroissement du potentiel dans les ondes Alpha et Thêta, signe de relaxation et de bien-être. L’écoute du Gandharva Véda mobilise le cortex auditif, le cortex frontal, le cortex cérébral et le cortex moteur. L’hypothalamus, qui gouverne les émotions, est également sollicité. Cette musique peut donc être utilisée à la fois pour réduire le stress et pour améliorer l’humeur et l’état émotionnel de celui qui l’écoute.

PS : Version complète de l’Ayurvéda restaurée selon les textes fondateurs par le sage indien Maharishi Mahesh Yogi, l’Ayurvéda Maharishi considère la musique traditionnelle de l’Inde rapportée dans les textes du Gandharva Véda comme une véritable branche de la médecine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.