Second Congrès International de l’Ayurvéda, Londres 1er et 2 avril 2017

 

Ce week end s’est tenu à Londres le second Congrès International de l’Ayurvéda en présence de parlementaires britanniques et de ministres de différents pays parmi lesquels on peut citer l’Inde, représentée par Shripad Yesso Naik, ministre indien d’AYUSH (Ayurveda, Yoga, Naturopathie, Unani, Siddha et Homéopathie), responsable du développement de l’Ayurvéda en Inde et dans le monde.

Cette conférence témoigne de la reconnaissance de l’Ayurvéda par de nombreux pays européens qui commencent à l’intégrer dans leur système de santé comme c’est déjà le cas en Amérique Latine, notamment au Brésil ou en Bolivie où son enseignement est dispensé dans onze universités. En Suisse, l’Ayurvéda est reconnue depuis l’an dernier comme une véritable médecine alternative. Son étude est sanctionnée par un diplôme reconnu au plan national. L’Angleterre envisage de son côté  l’intégration de l’Ayurvéda et ses approches préventives dans le cadre de son système de santé. A cet effet, une motion, conduite par Virendra Sharma, président du UK All-Party Parliamentary Group, a été signée. Le parlementaires a pris la parole lors de ce congrès qui réunissait chercheurs, médecins traditionnels, pharmaciens et médecins ayurvédiques. En France, nous pouvons saluer la création de l’Observatoire des médecines non-conventionnelles. La reconnaissance de l’Ayurvéda dans ce cadre n’est qu’une question de temps.

Ont pris la parole lors de la session inaugurale de ce congrès le Pr. Tony Nader, MD, PhD, MARR, président de congrès, le Pr. Gerry Bodeker PhD, expert en matière de santé publique à l’Université d’Oxford ainsi que le Pr. Subhash Ranade, Chairman de l’International Academy of Ayurvéda, Pune (Inde). Le Dr. Jose Saraiva Felipe, ancien ministre de la Santé et actuellement Secrétaire de la Commission interministérielle de la Planification et de la Coordination a évoqué la nouvelle loi qui met à disposition des patients l’Ayurvéda et la méditation transcendantale.

Voici quelques photos de ce congrès. Merci à Dominique Lemoine pour ce reportage photo.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *