17 réflexions sur « Des Cures de Panchakarma organisées dans les Himalayas par le Vaydia Adwait Tripathi et son père »

  1. Claire Ruisseau

    Cher Monsieur Cohen ,
    Je viens de lire votre article sur le cure dans le Himalaya avec attention . Combien de personnes peuvent se permettre d’y aller. Cela doit faire bcp de mal à ceux qui n’ont aucun possibilité , par manque de moyen financier . Par exemple ceux qui se dévouent en tendant la main à des gens gravement drogués et de les aider à retrouver la confiance en eux et de devenir « cleen ». La somme y investie , présente plusieurs voyages dans l’Himalaya. D’autres qui ont travaillé dur et qui sont exploité , par la société en les payant très peu , pour le travail réalisé. Ce serait merveilleuse , si ceux qui ont le moyen , offrirait la possibilité à ceux là , de s’y rendre . Une magnifique manière de semer de l’Amour avec un grand « A »
    Avec tout le respect de vos bonnes intentions , mes amitiés, Claire Ruisseau

    Répondre
    1. Jo COHEN Auteur de l’article

      Bonsoir Claire

      Je m’étonne du ton de votre propos. Personne ne peut porter à lui seul la misère du monde. En revanche, chacun de nous à son niveau peut faire quelque chose pour alléger la souffrance d’autrui. Lui parler d’Ayurvéda est déjà un pas vers plus de joie dans la vie. Quelque soit l’action faite pour alléger la souffrance, elle doit être faite dans la discrétion et dans la mesure de nos moyens. Ceux qui peuvent se payer une cure d’Ayurvéda le feront et c’est très bien ainsi. Nul ne peut porter de jugement sur cela, car il se trouve peut être que cette personne économise depuis des années pour cela. Aussi, merci de ne pas culpabiliser ceux qui iront en cure. Sachez que l’Ayurvéda donne des milliers de conseils dont je parle régulièrement dans ces colonne et qui sont à la portée de tous.
      Cordialement
      jo

      Répondre
      1. Delphine Gillet

        Tout a fait d’accord avec votre posture vis a vis de l’argent et le fait que l’on peut toujours en s’informant faire le chemin de l’ayurveda. sa mesure et sa vitesse : l’univers veille au grain.
        Cela dit j’aimerais connaitre le prix de la session d’octobre. Merci
        Delphine

        Répondre
  2. JACQUELINE

    Bonjour Jo
    C’est vrai que tout le monde ne peut pas forcément se payer des cures de panchakarma
    J’aimerai savoir le prix d’une telle cure
    Belle journée à toutes et tous
    amitié
    Jacqueline

    Répondre
  3. Lena Maillet

    Bonjour Jo,
    J suis venue en consultation à Paris avec Adwait et à l’atelier Home Remedies.
    J’ai commencé le rituel quotidien qu’il m’a prescrit et je constate ses effets déjà.
    Je ne réussis pas à trouver un lien pour me procurer le Livopam.
    Auriez-vous l’amabilité de me communiquer un lien pour cela ?
    Je vous en remercie bien.
    Namasté
    Lena

    Répondre
  4. Sylvia D

    Bonjour Jo
    mes recherches m’ont emmené jusqu’à votre site.
    Où dois m;inscrire pour recevoir par mail les annonces des nouveaux articles ?

    merci
    Sylvia

    Répondre
  5. Derveaux

    Bonjour Monsieur Cohen,
    Je vous ai fait parvenir un mail il y a une vingtaine de jours aussi pour vous demander plus de details au sujet de la cure en Inde car il me semble que les démarches pour l’obtention d’un visa sont parfois un peu longues et il faudrait prévoir avec assez de temps ainsi que de réserver le billet d’avion, etc, etc.
    Je n’ai toujours pas reçu de réponse de votre part mais je suppose que vous même vous attendez des réponses plus concretes afin de nous les transmettre.
    En vous remerciant de votre attention je vous prie d’agréer Monsieur Cohen mes meilleures salutations.
    Laura Derveaux.

    Répondre
    1. Jo COHEN Auteur de l’article

      Bonjour

      Les agences de voyages ont toutes les réponses à vos questions.
      Il y a des organismes qui font pour vous les démarches pour obtenir un visa pour l’inde, compter 15 jours.
      Plus vous prenez votre votre billet à l’avance, plus le prix est bas.

      Jo Cohen

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.