De l’éclipse à la mise en place de la routine de printemps

 

L'éclipse du 20 mars sera partielle en France

L’éclipse du 20 mars sera partielle en France

Le printemps prévu pour le 21 mars prochain, nous entrons immédiatement dans la période dite du ritusandhi, formule sanscrite composée du terme ritu, signifiant saison et du terme sandhi, signifiant jonction. Cette période d’environ 15 jours comprend les huit jours qui précèdent la fin de l’hiver et les huit jours qui lui succèdent. Elle permet d’abandonner en douceur la routine hivernale et de commencer dans les mêmes conditions la routine du printemps. Le ritusandhi permet donc d’opérer les changements nécessaires de routine sans la moindre brusquerie. La spécificité du ritusandhi de cette année 2015 et que, la veille même du printemps, c’est à dire le 20 mars, l’astrologie védique a prévu une éclipse du Soleil[1]. Le Soleil sera alors en conjonction avec la Lune a 5°23’ de longitude dans le signe du Poissons, signe zodiacal dans lequel se trouveront aussi la planète Mars et le nœud lunaire sud, plus connu sous le nom sanscrit de Ketu. L’éclipse solaire sera totale à Svalbard en Norvège et dans les îles Féroé. Elle sera partielle dans le reste de l’Europe. Elle débutera à 08h41 heure française et se terminera à 12h50 GMT. Elle sera à son apogée à 10:46:47. Fait encore plus rare du point de vue astrologique, le Soleil, la Lune et Ketu seront dans la même constellation lunaire, nakshatra en sanscrit. Portant le nom Uttara Bhadra, cette constellation symbolise la lumière et l’obscurité. Elle est en relation avec la sagesse, le désintéressement et les expériences d’expansion de la conscience. A titre indicatif, la prochaine éclipse solaire totale visible en Europe n’aura lieu que le 12 Août 2026 !

Pourquoi noter un tel événement cosmique ? La raison est simple. Selon la tradition védique, au moment de l’éclipse, tout est mauvais augure, ce qui exige de chacun d’entre nous une extrême vigilance. Notons que les enfants nés au moment d’une éclipse sont censés faire, par le biais de leurs parents du moins, des rituels précis afin de ne pas subir ces influences maléfiques dans leur vie. Qu’est-ce qui se passe donc de si mauvais pendant une éclipse? Le Soleil, censé apporter la lumière, la vie et la vitalité, est affaibli par la Lune. Les attributs du Soleil et de la Lune ont alors du mal à s’exprimer. Nous pouvons en éprouver de la peur, de l’inquiétude, une certaine tendance à nous plaindre ou à pleurnicher ou encore une forte sensibilité en termes émotionnels. C’est pourquoi il est conseillé de rester chez soi sans ouvrir les volets afin de ne pas recevoir les rayons issus de l’éclipse du Soleil. Surtout ne pas sortir voir l’éclipse, y compris avec des lunettes spéciales! Pendant les quatre heures de l’éclipse, mangez peu et buvez beaucoup ! Il faut vous montrer tolérant vis-à-vis du comportement des personnes de votre entourage ainsi qu’avec les autorités. Afin d’éviter toute polémique inutile, il serait plus avisé de garder le silence. Prêtez une attention particulière aux sentiments et aux émotions en rapport avec votre mère. Certains textes védiques considèrent que l’influence maléfique de l’éclipse commence une dizaine de jours avant que l’éclipse ne soit visible. Elle s’atténue progressivement après. Point important : il convient de ne rien commencer d’important à cette date. La meilleure attitude à adopter face à un tel événement est d’être un témoin silencieux qui passe le plus clair de son temps à méditer et à lire des ouvrages spirituels (Bible, Coran, Védas, etc.). De ce point de vue, l’éclipse est comme un fouet qui brise nos liens karmiques avec le passé, un moyen pour nous aider à payer notre dette karmique.

La Lune cache le Soleil

La Lune cache le Soleil

En marge de ce phénomène exceptionnel, la période du printemps est idéale pour entamer un jeûne sous surveillance ou, en tous cas, la mise en place d’une journée liquide hebdomadaire ou, au moins, d’une journée avec une alimentation réduite par semaine. Cette pratique est facilitée par la baisse de l’appétit qui va augmenter à mesure que le temps deviendra plus chaud. Cette pratique est bonne pour la santé ainsi que la science moderne commence à le reconnaître[2]. Dans le cadre d’une étude clinique, un groupe a réduit son apport calorique de 20% sur une période de  2 à 6 ans. Résultat ? La pression sanguine, la glycémie, le cholestérol et le poids ont été considérablement améliorés[3]. La science moderne précise que toute réduction, même minime, de l’apport calorique peut faire une grande différence en termes de santé[4]. Le printemps est la période que la nature a choisie afin que nous puissions y parvenir naturellement. Autrefois, il y avait peu de nourritures disponibles à la fin de l’hiver. Il fallait attendre l’arrivée des nouvelles récoltes du printemps. Manger peu était donc une nécessité qui aidait la physiologie à réinitialiser la combustion des graisses et favoriser la perte de poids, notamment les kilos accumulés pendant l’hiver.  Aujourd’hui, venant des quatre coins du monde, la nourriture est surabondante, ce qui n’aide pas à manger moins. Pourtant, le plus simple serait de manger moins au petit déjeuner et au souper. Si vous suivez un régime sans gluten et sans laitages, vous suivrez plus facilement l’ensemble des conseils adaptés à ce moment du ritusandhi et de l’ensemble de la période du printemps.

Faites un marge usage d'épices!

Faites un marge usage d’épices!

Afin de favoriser la désintoxication, notamment pendant le ritusandhi, l’Ayurvéda conseille plusieurs épices appropriées. En voici un mélange simple, mais particulièrement efficace. Il est conseillé par l’Ayurvéda Maharishi. Faites  bouillir deux litres d’eau dans laquelle vous ajoutez  1/4 de cuillère a café de cumin, 1/2 de cuillère a café de coriandre, 1/2 de cuillère a café de fenouil. Laisser infuser pendant dix minutes couvercle fermé. Filtrer les épices et verser l’eau dans une bouteille thermos. Il ne reste qu’à la boire par petites gorgées tout au long de la journée. Refaire cette préparation chaque matin. Ce mélange d’épices est connu pour éliminer ama, la cause sous-jacente de nombreuses maladies. Au sujet de la journée liquide, qui est à pratiquer une fois par semaine, buvez uniquement de l’eau chaude pendant cette journée si c’est confortable pour vous. Sinon, buvez seulement des jus de légumes. Si c’est encore trop difficile, mangez normalement mais ne prenez rien après le repas du midi un jour par semaine. La désintoxication, qui est un processus délicat, finira par se mettre en route. Il faudra juste éviter que les toxines libérées par la perte de poids n’aillent se stocker ailleurs dans la physiologie.

Bain de vapeur ou sauna

Bain de vapeur ou sauna

Les conseils qui suivent vont permettre aux toxines d’être évacuées et non de s’installer ailleurs. Mangez des aliments ‘bio’ riches en nutriments frais, particulièrement des légumes et des fruits très pigmentés. Certains légumes de la famille des choux aident la désintoxication du foie et du métabolisme des œstrogènes. La cuisson vapeur est idéale pour le brocoli, le chou-fleur, le chou frisé ou le chou vert. Pendant la désintoxication, le corps peut créer des métabolites pouvant causer des dommages s’ils ne sont pas tamponnés par nutriments protecteurs. A cette fin, inclure dans votre régime des aliments riches en vitamine C, magnésium, sélénium ainsi que des phytonutriments tels que ceux que l’on trouve dans l’ail, l’oignon, le curcuma et la coriandre. Boire six à huit verres d’eau – à température ambiante ou chaude – car une partie de l’élimination des toxines se fait par l’urine et la sueur. Évitez de stocker l’eau dans du plastique. Si vous êtes équipé, faites un bain de vapeur chaque jour (ou un sauna). La transpiration est une voie d’évacuation des toxines hydrosolubles. Surtout, évitez l’alcool, le tabac, les drogues récréatives, le thé, le café et les médicaments non prescrits. Le sucre et les édulcorants ne sont pas conseillés.

Le renouveau de la nature

Le renouveau de la nature

Quant aux détails de la routine de printemps proprement dite, nous les avons déjà évoqués dans ces colonnes (voir à ce sujet http://la-voie-de-l-ayurveda.com/une-routine-ayurvedique-pour-renaitre-avec-le-printemps/). On retiendra pour l’essentiel que le printemps est la saison Kapha. Or, nous savons que ce dosha est lourd, statique, froid, huileux, lisse, dense, doux, brumeux, brut. Notre mode de vie comme notre régime alimentaire devront donc équilibrer ces qualités en apportant plus de lumière, de liquides, de mobilité, de chaleur, de sécheresse, de rugosité, de dureté, etc. Pour les personnes ayant du Kapha dans leur constitution, le massage quotidien pourra se faire avec de l’huile de moutarde. Eviter la sieste autant que possible. La pratique du Yoga et de la respiration du soufflet, bhastrika pranayama, en plus de quelques salutations au soleil sont particulièrement conseillés. S’habiller de couleurs vives et chaudes. L’alimentation devrait favoriser nourritures et boissons légères, chaudes et sèches. Si vous ne pouvez vous passer du petit déjeuner, une compote de pommes chaude ou des flocons d’orge avec une tisane de gingembre feront l’affaire. Le dîner devra être léger. Mangez plus de plats grillés au four le midi. Évitez laitages, fromages, sucreries, glaces et autres aliments lourds. Ajoutez plus d’épices piquantes dans vos plats. Mangez plus de légumes cuits à la vapeur. Diminuer les goûts sucré, salé et aigre qui aggravent Kapha, au profit du piquant, de l’amer et de l’astringent qui le réduisent. Si vous vous sentez attirés par des salades ou de la verdure, suivez votre instinct. Une telle attirance est fréquente au début du printemps.

Le ghee favorise la production d'Ojas

Le ghee favorise la production d’Ojas

Le printemps étant par définition la période du renouveau, penser à renforcer Ojas est tout a fait dans l’air du printemps. Rappelons qu’Ojas est le composant le plus raffiné de la digestion. Il construit l’immunité, l’énergie, la virilité, le teint, la joie et la compassion.   Certains aliments, certaines herbes et certains comportements renforcent la production d’Ojas. C’est le cas du  ghee, à condition qu’il ait été préparé avec le lait d’une vache nourrie exclusivement avec de l’herbe. Pareil pour le lait cru. Le miel, les amandes, les dattes, la noix de coco râpée et le safran favorisent aussi la production d’Ojas. L’Ashwagandha (Withania somnifera) et le Shatavari (Asparagus racemosus) boostent aussi l’Ojas, tout comme le fait d’être généreux ou de dire du bien d’autrui. La science moderne n’a pas encore identifié de produit de la digestion ressemblant de près ou de loin à Ojas. Il faut dire qu’elle part de loin puisque la science moderne estime que le processus de digestion prend environ quatre heures contre 30 jours pour l’Ayurvéda. On notera toutefois que certains effets d’Ojas sont comparables à ceux de l’ocytocine, l’hormone de liaison sécrétée par la mère, le bébé et même le père lors de l’accouchement. Cette hormone lie toute la famille pour la vie. Elle est produite lorsque vous donnez sans condition de l’amour ou simplement quand vous prenez soin des autres.
Jo Cohen

 

 

 

 

– Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander à vos amis en cliquant sur le logo de votre réseau social préféré (Facebook, Linkedin, Twitter, Google +).

– Vous pouvez aussi recommander l’ensemble du site à vos proches sur la page La Voie de l’Ayurvéda de Facebook afin de les faire bénéficier de cette précieuse connaissance. Je vous en remercie par avance.

– Vous pouvez laisser un commentaire.

– En vous inscrivant sur la liste La Voie de l’Ayurvéda, vous serez averti par email chaque fois qu’un nouvel article sera publié. En outre, vous recevrez en cadeau un livret de 40 pages expliquant les différentes étapes de la « Minicure Ayurvédique à domicile ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

[1]                               Les services astronomiques de la NASA donnent des détails intéressants sur cet évènement cosmique sur le lien suivant : http://eclipse.gsfc.nasa.gov/SEgoogle/SEgoogle2001/SE2015Mar20Tgoogle.html

[2]                               Colman, Anderson, Johnson. Calorie Restriction. Science. 2009. 10 july; 325 (5937): 201-4.

[3]                              Mcglothin, Averill: Life Extension magazine “How Glucose mediates Life and Death”. Feb. 2014

[4]                              Everitt., Couteur : Life extension by calorie restriction. Annals of New York Academy Sciences. 2007 Oct;1114:428-92.

 

11 réflexions au sujet de « De l’éclipse à la mise en place de la routine de printemps »

  1. ludovic

    Bonjour Jo
    Merci de nous informer sur l’éclipse, en revanche pourquoi faut-il éviter tous contact la lumière de l’éclipse ?
    Je pense que ce vendredi je vais effectuez une journée liquide silencieuse, si m’a me permet d’apaisé mon karma négatif, pourquoi pas 😉

    Répondre
    1. Jo COHEN Auteur de l’article

      Désolé j’étais le nez sur le guidon…
      la lumière de l’éclipse est néfaste car le soleil perd son statut royal.
      Il faut se calfeutrer chez soi comme faisaient tous les gens au moyen age!
      Bonne soirée
      Jo

      Répondre
  2. JACQUELINE

    Bonjour JO
    l’article est très intéressant, tous les conseils concernant l’éclipse, je vais essayer de suivre ces conseils ce vendredi 20 mars, jour de l’éclipse
    je vais essayer de faire une journée liquide à partir du printemps comme l’ayurveda le propose
    merci pour toutes les informations pour la routine à avoir dans la période kapha du printemps
    amicalement
    Jacqueline

    Répondre
  3. Lamia

    Bonjour même si je répondes un peu en retard, je trouve l’article très intéressant et riche en conseils et recettes à mettre en pratique pour le bien être de chacun. Moi je pratique le jeune une fois par semaine et je fais la cure kalpa yoga au printemps et à l’automne je trouve que c’est excellent pour que notre « temple  » corps puisse continuer à nous supporter et merci pour ces précieuses informations

    Répondre
  4. ludovic

    Bonjour Jo
    à propos de la journée liquide, peut-on pratiquer des exercices de yoga durant le jeûne ? Ou vaut-il mieux éviter pour ne pas trop aggravé vata ?
    Merci d’avance.

    Répondre
    1. Jo COHEN Auteur de l’article

      Bonjour Ludovic

      Pendant la journée liquide on peut faire son yoga normalement.

      Pendant un jeune, il faut suivre les instructions du responsable qui encadre le jeune.

      Certains proposent des promenades dans la nature, etc…

      Bonne journée

      Jo

      Répondre
  5. Ludovic

    Bonjour
    Pour la diminution calorique alimentaire, pouvons-nous par exemple sauter le petit déjeuner et le déjeuner et se contenté d’un repas léger le soir au lieu de la routine proposé dans l’article ? Le feu digestif étant plus fort à midi, celui-ci devrait brûler naturellement plus de toxine en cas de jeûne le midi que le soir ?
    Meilleur voeux.

    Répondre
    1. JACQUELINE

      Merci Ludovic pour ta question qui est très intéressante quant au feu digestif qui est plus fort à midi
      j’attends la réponse de JO
      je te souhaite ainsi qu’aux lecteurs du blog une très belle année 2016 de paix d’amour de soi et des autres de zen de méditation de relaxation de yoga
      Jacqueline

      Répondre
    2. Jo COHEN Auteur de l’article

      Bonjour Ludovic

      Si cela devient une pratique régulière, ce n’est pas conseillé.
      Le mieux est de faire la journée liquide une fois par semaine, cela fait un bon nettoyage.
      Dans le cadre d’une routine régulière, ceux qui ont du Kapha peuvent sauter le petite déjeuner.
      Le repas de midi reste le plus important. A satisfaire…

      Jo

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *