Du bon usage des mélanges d’épices en Ayurvéda

L’art des churnas

 

En Ayurvéda, tant la cuisine que la médecine font un usage intensif d’épices, une pratique assez peu répandue sous nos latitudes, du moins à une telle échelle. Lorsque l’alimentation est fraiche et qu’elle comporte les six goûts –doux, amer, astringent, acide, salé et piquant- elle est adaptée à la constitution de la personne et à ses doshas, du moins si elle respecte certaines proportions. Dans ce cas, comme il est expliqué dans la Caraka, point n’est besoin de médecine. C’est sur la base de ce principe fondateur que le Vaydia Adwaït Tripathi a détaillé l’usage des épices en tant que thérapie destinée à prévenir les maladies. Il a expliqué l’usage des épices lors de la journée qu’il a donnée en juin dernier sous le titre de « Home Remedies ». Il a expliqué notamment comment chaque épice devait être utilisée avant tout pour ses vertus thérapeutiques sur les trois doshas, Vata, Pitta et Kapha et sur le feu digestif.

Continuer la lecture

Alzheimer : la Méditation Transcendantale intégrée au protocole Bredesen dans la lutte contre la maladie

Un million de personnes touchées en France

Le protocole de Bredesen vient d’intégrer la méditation transcendantale à sa liste de recommandations dans la lutte contre la maladie d’Alzheimer. L’auteur de ce protocole, Dale Bredesen, professeur de neurologie à l’Université de Californie (UCLA) lance du même coup une expérimentation sur un millier de patients. Il avait traité jusque-là 200 patients grâce à son protocole. Pour bien mesurer la portée de cette annonce – qui est, à n’en pas douter, un virage majeur dans la lutte contre cette maladie dégénérative – il faut bien comprendre le contexte dans lequel elle intervient. A commencer par le nombre grandissant de personnes touchées par cette maladie en France : elles sont plus d’un million de personnes. « Plusieurs plans nationaux de santé publique ont été successivement lancés en France depuis 2001 afin de lutter contre cette maladie » rappelle la Fondation Plan Alzheimer. Jusqu’en 2007, deux plans se sont succédé avec pour objectif de faciliter le diagnostic et la prise en charge et aussi  d’améliorer la qualité de vie des patients et de leur entourage.

Continuer la lecture

Petit propos à propos de l’huile de coco!

L’huile de coco est solide à basse température

L’American Heart Association (AHA) a mis récemment les pieds dans le plat en mettant en garde les américains contre l’usage de l’huile de coco, une prise de position qui a été fortement relayée par les grands médias ainsi que les réseaux sociaux. Elle fait suite au fait que cette huile a connu un boom commercial spectaculaire ces dernières années dans le monde entier, particulièrement aux Etats-Unis où ses vertus en termes de santé ont été louées sur de nombreux sites dédiés aux médecines alternatives. Que penser de cette mise en garde quand on sait que l’huile de coco tient une place importante dans l’Ayurvéda ? Commençons par analyser les arguments qui fondent la position de l’association américaine de cardiologie. Suite à une méta-analyse de différentes études sur les graisses saturées et les risques cardiovasculaires, l’AHA a recommandé de diminuer fortement la consommation des graisses saturées, comme l’huile de coco, et de les remplacer par des graisses polyinsaturées, et ce afin de diminuer leur incidence sur les maladies cardiovasculaires.

Continuer la lecture