Ashwagandha, la reine des plantes antistress de l’Ayurvéda

L'Ashwagandha est un arbuste (photo homeremedies)

L’Ashwagandha est un arbuste (photo homeremedies)

Qualifié souvent de « ginseng indien »[1], l’Ashwagandha – de son nom latin Withania somnifera –  est certainement l’une des plantes les plus précieuses de l’Ayurvéda. Appartenant à la même famille que la tomate, l’Ashwagandha est un arbuste à feuilles ovales dodues donnant des fleurs jaunes. Il porte des fruits rouges de la taille d’un raisin sec. Cet arbuste est originaire des régions sèches de l’Inde, l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Aujourd’hui, il est également cultivé dans des climats plus tempérés. Le terme Ashwagandha signifie précisément « odeur de cheval », sa racine fraîche rappelant en effet l’odeur du cheval, conférant du coup à celui qui en consomme l’endurance de l’étalon, y compris au plan sexuel. L’Ashwagandha contient de nombreux produits chimiques, des alcaloïdes stéroïdiens, de la choline, des acides gras, des acides aminés ainsi qu’une variété de sucres. Bien que les feuilles et les fruits aient des propriétés thérapeutiques intéressantes, c’est surtout la racine de la plante qui est le plus couramment utilisée en Ayurvéda.

L’Ashwagandha est utilisé en premier lieu comme tonique général. Il possède aussi de puissantes qualités antioxydantes. C’est pourquoi, dans la tradition ayurvédique, cette plante est utilisée comme un Rasayana, complément alimentaire censé promouvoir le rajeunissement ainsi que la santé physique et mentale en apportant les moyens à la physiologie de se défendre contre le vieillissement, notamment dans les environnementaux pollués. L’Ashwagandha  contribue à nourrir et rajeunir les tissus, les muscles et les os. Il nourrit le système nerveux, favorisant l’endurance physique et mentale ainsi que la concentration. Il aide  au bon fonctionnement des glandes surrénales et du système reproducteur, favorisant l’énergie sexuelle, la santé des articulations, la santé respiratoire, la qualité du sommeil, la clarté de l’esprit clair ainsi que la mémoire. L’Ashwagandha est riche en fer, ce qui aide à renforcer l’hémoglobine, à réguler la circulation sanguine et à favoriser l’absorption des nutriments par les cellules. Il soutient la force musculaire. Les médecins ayurvédiques le prescrivent souvent pour aider à renforcer le système immunitaire de leurs patients après une maladie. Il est couramment utilisé sous forme de poudre fabriquée à partir de la racine. La posologie classique pour une personne adulte est de 2 à 4 grammes de poudre de qualité biologique diluée dans un peu de lait chaud et du miel deux fois par jour, une fois au moment du sommeil. De manière générale, cette plante favorise l’équilibre du dosha Vata, responsable de tous les mouvements dans la physiologie, de l’influx dans le système nerveux ainsi que des fluctuations du mental. L’Ashwagandha a la capacité à soutenir un système immunitaire. Il aide à lutter contre les troubles du dos, des os, des genoux, des hanches, des oreilles ou du côlon.

L'arbuste comporte des baies rouges

L’arbuste comporte des baies rouges

Si l’Ashwagandha n’est pas recommandé à la femme enceinte – on le soupçonne de favoriser les fausses couches bien que cela n’ait jamais été démontré – il convient parfaitement aux principaux problèmes féminins. En luttant contre le stress et ses effets, notamment la production de cortisol, la plante favorise un vieillissement en douceur. Elle favorise aussi l’équilibre hormonal grâce à son action sur le système endocrinien. Une étude portant sur 51 femmes ménopausées a montré que l’Ahswagandha  permettait de réduire de manière significative des symptômes tels que les bouffées de chaleur, l’anxiété et les sautes humeur. L’Ashwagandha est connu pour augmenter la fertilité, la puissance sexuelle et plus généralement la santé reproductive de la femme grâce à son action sur la thyroïde, l’organe chargé de la régulation des hormones. Rappelons que cette plante est mentionnée dans le Kama Sutra. La femme qui prend de l’Ashwagandha éprouve généralement une augmentation du désir sexuel ainsi que de la satisfaction sexuelle. La plante est également connue pour réduire les troubles de la mémoire, notamment la mémoire visuelle à long terme ainsi que les troubles de l’humeur. La femme peut en prendre avec un peu de ghee et de sucre de canne.

La racine est utilisée

La racine est utilisée

Plus de 200 études scientifiques ont été menées dans le monde sur les effets de cette plante, aussi bien sur l’homme que sur l’animal. Ces recherches confirment les bienfaits de l’Ashwagandha dans la protection du système immunitaire, la lutte contre les effets du stress, l’amélioration de l’apprentissage, de la mémoire et du temps de réaction, la réduction de l’anxiété et de la dépression, la réduction de la dégénérescence des cellules du cerveau, la stabilisation de la glycémie, la réduction du cholestérol, la réduction des inflammations ainsi que l’augmentation de la puissance sexuelle pour les hommes comme pour les femmes. Plusieurs recherches ont montré que l’Ashwagandha protège les cellules du cerveau contre les dommages oxydatifs causés par l’exposition aux facteurs de stress. Ainsi, l’Ashwagandha réduit de 80 % le nombre de neurones endommagés à cause du stress oxydatif dû à la présence de radicaux libres dans les zones clés du cerveau. Ses vertus adaptogènes permettent en effet à l’individu de s’adapter à différents types de stress, favorisant du même coup l’endurance et le bien-être général, essentiel dans le monde d’aujourd’hui. En pratique, l’Ashwagandha est souvent prescrit en association avec un régime alimentaire et un mode de vie adaptés à la constitution de chacun.

C'est une plante antistress

C’est une plante antistress

Examinons de plus près quelques-unes de ces recherches. Ainsi, en administrant cette plante à des animaux, les chercheurs ont noté une protection significative contre les effets négatifs du stress chronique sur la mémoire, l’humeur, le comportement sexuel, la fonction immunitaire et le niveau d’antioxydants dans le cerveau. Dans une étude sur l’être humain, réalisée avec un groupe de contrôle ayant reçu un placebo, les hommes et les femmes ayant pris de l’extrait de racine d’Ashwagandha ont montré une nette amélioration de l’habileté mentale avec de meilleures performances en matière de temps de réaction, de calcul mental et de déductions logiques. Ses effets sur les signes de vieillissement ont également fait l’objet de recherches poussées. Dans une étude en double aveugle réalisée sur des hommes sains âgés de 50 à 59 ans, le nombre de globules rouges dans le sang et le taux d’hémoglobine ont considérablement augmenté, la baisse du taux de calcium des ongles  a été enrayée, la vitesse de sédimentation a significativement réduite, la stature assise des sujets s’est nettement améliorée alors que 71,4% d’entre eux ont rapporté une amélioration de leur performance sexuelle. Effectuée sur des cyclistes, une autre étude menée à l’Université Guru Nanak Dev a montré après huit semaines de prise de cette plante une amélioration de la capacité respiratoire et de l’efficacité du métabolisme.

La poudre d'Ashwagandha

La poudre d’Ashwagandha

 

Notons que plusieurs de ces recherches ont été effectuées ces trois dernières années dans des laboratoires du monde entier. Elles confirmant les effets bénéfiques de l’Ashwagandha sur les maladies cardiaques, la maladie d’Alzheimer, le diabète, la maladie de Parkinson, le cancer de la peau, la tuberculose ou encore l’intoxication du foie par les métaux lourds. Les chercheurs de l’Université d’État du Colorado ont constaté que l’Ashwagandha aidait à protéger le cœur contre les dommages oxydatifs. Une recherche effectuée sur 64 sujets atteints de stress chronique à l’Hôpital Asha à Hyderbad (Inde) a montré que l’Ashwagandha prescrit pendant deux mois suffisait à diminuer le stress de 44% et les symptômes de la dépression et  de l’anxiété de 72%. Une autre recherche effectuée à Baylor University au Texas (Etats-Unis) a conclu que l’Ashwagandha réduisait l’inflammation liée au diabète de type 1 alors qu’une recherche similaire conduite à la Faculté de Pharmacie de l’Université Jamia Hamdard (Inde) a constaté que l’Ashwagandha réduisait le stress oxydatif lié au diabète de type 2. Des chercheurs ont trouvé que la préparation « Banasthali Ashwagandha » protégeait le foie contre la toxicité du plomb.

Plusieurs recherches ont été menées en rapport avec le cancer. Ainsi, une recherche conduite au Collège de Pharmacie de l’Université de Hawaï a conclu que l’Ashwagandha inhibait les cytokines liées au cancer. Pour leur part, les chercheurs de la Louisiana State University ont découvert que l’Ashwagandha inhibait la croissance des tumeurs cancéreuses. Une autre recherche menée au Pittsburgh Cancer Institute et la Pittsburgh School of Medicine à l’Université de la ville a révélé que l’Ashwagandha inhibait la migration de cellules de cancer du sein. Les chercheurs de l’Université Sains en Malaisie ont constaté que l’Ashwagandha réduisait la fatigue et augmentait le bien-être chez des patients en chimiothérapie.

Jo Cohen

 

– Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander à vos amis en cliquant sur le logo de votre réseau social préféré (Facebook, Linkedin, Twitter, Google +).

– Vous pouvez aussi recommander l’ensemble du site à vos proches sur la page La Voie de l’Ayurvéda de Facebook afin de les faire bénéficier de cette précieuse connaissance. Je vous en remercie par avance.

– Vous pouvez laisser un commentaire.

– En vous inscrivant sur la liste La Voie de l’Ayurvéda, vous serez averti par email chaque fois qu’un nouvel article sera publié. En outre, vous recevrez en cadeau un livret de 40 pages expliquant les différentes étapes de la « Minicure Ayurvédique à domicile ».

 

 

 

 

La longue liste qui suit s’adresse à ceux qui souhaitent consulter directement les références scientifiques. 

 

Chandrasekhar K, Kapoor J, Anishetty S. A prospective, randomized double-blind, placebo-controlled study of safety and efficacy of a high-concentration full-spectrum extract of Ashwagandha root in reducing stress and anxiety in adults. Ind Jnl Psych Med. 2012 34(3): 255-262.

 

Nakajima H, Fukazawa K, Wakabayashi Y, Wakamatsu K, Imokawa G. Erratum to: Withania somnifera extract attenuates stem cell factor-stimulated pigmentation in human epidermal equivalents through interruption of ERK phosphorylation within melanocytes. J Nat Med. 2013 Jan 25.

 

Sharma V, Sharma S, Pracheta. Protective effect of Withania somnifera roots extract on hematoserological profiles against lead nitrate-induced toxicity in mice. Indian J Biochem Biophys. 2012 Dec;49(6):458-62.

Ahmed ME, Javed H, Khan MM, Vaibhav K, Ahmad A, Khan A, Tabassum R, Islam F, Safhi MM, Islam F. Attenuation of oxidative damage-associated cognitive decline by Withania somnifera in rat model of streptozotocin-induced cognitive impairment. Protoplasma. 2013 Jan 23.

 

Shenoy S, Chaskar U, Sandhu JS, Paadhi MM. Effects of eight-week supplementation of Ashwagandha on cardiorespiratory endurance in elite Indian cyclists. J Ayurveda Integr Med. 2012 Oct;3(4):209-14.

 

Sorelle JA, Itoh T, Peng H, Kanak MA, Sugimoto K, Matsumoto S, Levy MF, Lawrence MC, Naziruddin B. Withaferin A inhibits pro-inflammatory cytokine-induced damage to islets in culture and following transplantation. Diabetologia. 2013 Jan 15.

Ihsan-Ul-Haq, Youn UJ, Chai X, Park EJ, Kondratyuk TP, Simmons CJ, Borris RP, Mirza B, Pezzuto JM, Chang LC. Biologically Active Withanolides from Withania coagulans. J Nat Prod. 2013 Jan 25;76(1):22-8.

Grover A, Katiyar SP, Jeyakanthan J, Dubey VK, Sundar D. Blocking Protein kinase C signaling pathway: mechanistic insights into the anti-leishmanial activity of prospective herbal drugs from Withania somnifera. BMC Genomics. 2012;13 Suppl 7:S20.

Anwer T, Sharma M, Pillai KK, Khan G. Protective effect of Withania somnifera against oxidative stress and pancreatic beta-cell damage in type 2 diabetic rats. Acta Pol Pharm. 2012 Nov-Dec;69(6):1095-101.

Sivanandhan G, Kapil Dev G, Jeyaraj M, Rajesh M, Muthuselvam M, Selvaraj N, Manickavasagam M, Ganapathi A. A promising approach on biomass accumulation and withanolides production in cell suspension culture of Withania somnifera (L.) Dunal. Protoplasma. 2012 Dec 18.

Kapoor S. Withania somnifera and its emerging anti-neoplastic effects. Inflammopharmacology. 2012 Dec 8.

Baitharu I, Jain V, Deep SN, Hota KB, Hota SK, Prasad D, Ilavazhagan G. Withania somnifera root extract ameliorates hypobaric hypoxia induced memory impairment in rats. J Ethnopharmacol. 2013 Jan 30;145(2):431-41.

Reuland DJ, Khademi S, Castle CJ, Irwin DC, McCord JM, Miller BF, Hamilton KL.Upregulation of phase II enzymes through phytochemical activation of Nrf2 protects cardiomyocytes against oxidant stress. Free Radic Biol Med. 2012 Nov 30;56C:102-111.

 

Nakajima H, Wakabayashi Y, Wakamatsu K, Imokawa G. An Extract of Withania somnifera Attenuates Endothelin-1-stimulated Pigmentation in Human Epidermal Equivalents through the Interruption of PKC Activity Within Melanocytes. Phytother Res. 2012 Dec 3.

Sivanandhan G, Rajesh M, Arun M, Jeyaraj M, Dev GK, Manickavasagam M, Selvaraj N, Ganapathi A. Optimization of carbon source for hairy root growth and withaferin A and withanone production in Withania somnifera. Nat Prod Commun. 2012 Oct;7(10):1271-2.

Jadhav SK, Patel KA, Dholakia BB, Khan BM. Structural characterization of a flavonoid glycosyltransferase from Withania somnifera. Bioinformation. 2012;8(19):943-9. : 10.6026/97320630008943. Epub 2012 Oct 1.

Biswal BM, Sulaiman SA, Ismail HC, Zakaria H, Musa KI. Effect of Withania somnifera (Ashwagandha) on the Development of Chemotherapy-Induced Fatigue and Quality of Life in Breast Cancer Patients. Integr Cancer Ther. 2012 Nov 9.

Pandit S, Chang KW, Jeon JG. Effects of Withania somnifera on the growth and virulence properties of Streptococcus mutans and Streptococcus sobrinus at sub-MIC levels. Anaerobe. 2013 Feb;19:1-8.

Haq IU, Mirza B, Kondratyuk TP, Park EJ, Burns BE, Marler LE, Pezzuto JM. Preliminary evaluation for cancer chemopreventive and cytotoxic potential of naturally growing ethnobotanically selected plants of Pakistan. Pharm Biol. 2012 Nov 8.

Debnath PK, Chattopadhyay J, Mitra A, Adhikari A, Alam MS, Bandopadhyay SK, Hazra J.Adjunct therapy of Ayurvedic medicine with anti tubercular drugs on the therapeutic management of pulmonary tuberculosis. J Ayurveda Integr Med. 2012 Jul;3(3):141-9.

 

Raut AA, Rege NN, Tadvi FM, Solanki PV, Kene KR, Shirolkar SG, Pandey SN, Vaidya RA, Vaidya AB. Exploratory study to evaluate tolerability, safety, and activity of Ashwagandha (Withania somnifera) in healthy volunteers. J Ayurveda Integr Med. 2012 Jul;3(3):111-4.

Li W, Zhao Y. Withaferin A suppresses tumor promoter 12-O-tetradecanoylphorbol 13-acetate-induced decreases in isocitrate dehydrogenase 1 activity and mitochondrial function in skin epidermal JB6 cells. Cancer Sci. 2012 Oct 27.

Manjunath MJ, Muralidhara. Withania somnifera prophylaxis abrogates Rotenone-induced oxidative impairments and mitochondrial dysfunctions in striatum and cerebellum of mice: relevance to Parkinson’s disease. Cent Nerv Syst Agents Med Chem. 2012 Oct 17.

Razdan S, Bhat WW, Rana S, Dhar N, Lattoo SK, Dhar RS, Vishwakarma RA. Molecular characterization and promoter analysis of squalene epoxidase gene from Withania somnifera (L.) Dunal. Mol Biol Rep. 2013 Feb;40(2):905-16.

Singh AB, Singh N, Akanksha, Jayendra, Maurya R, Srivastava AK. Coagulanolide modulates hepatic glucose metabolism in C57BL/KsJ-db/db mice. Hum Exp Toxicol. 2012 Oct;31(10):1056-65. : 10.1177/0960327112438289. PubMed PMID: 23060434.

Vyas P, Chandola HM, Ghanchi F, Ranthem S. Clinical evaluation of Rasayana compound as an adjuvant in the management of tuberculosis with anti-Koch’s treatment. Ayu. 2012 Jan;33(1):38-43.

Alam N, Hossain M, Mottalib MA, Sulaiman SA, Gan SH, Khalil MI. Methanolic extracts of Withania somnifera leaves, fruits and roots possess antioxidant properties and antibacterial activities. BMC Complement Altern Med. 2012 Oct 7;12:175.

Maity T, Adhikari A, Bhattacharya K, Biswas S, Debnath PK, Maharana CS. A study on evalution of antidepressant effect of imipramine adjunct with Aswagandha and Bramhi. Nepal Med Coll J. 2011 Dec;13(4):250-3. PubMed PMID: 23016473.

Prabu PC, Panchapakesan S, Raj CD. Acute and Sub-Acute Oral Toxicity Assessment of the Hydroalcoholic Extract of Withania somnifera Roots in Wistar Rats. Phytother Res. 2012 Sep 21.

Jilani K, Lupescu A, Zbidah M, Shaik N, Lang F. Withaferin A-stimulated Ca2+ entry, ceramide formation and suicidal death of erythrocytes. Toxicol In Vitro. 2013 Feb;27(1):52-8.

Kalani A, Bahtiyar G, Sacerdote A. Ashwagandha root in the treatment of non-classical adrenal hyperplasia. BMJ Case Rep. 2012 Sep 17;2012.

Um HJ, Min KJ, Kim DE, Kwon TK. Withaferin A inhibits JAK/STAT3 signaling and induces apoptosis of human renal carcinoma Caki cells. Biochem Biophys Res Commun. 2012 Oct 12;427(1):24-9.

Lee J, Sehrawat A, Singh SV. Withaferin A causes activation of Notch2 and Notch4 in human breast cancer cells. Breast Cancer Res Treat. 2012 Nov;136(1):45-56.

Hahm ER, Singh SV. Withaferin A-induced apoptosis in human breast cancer cells is associated with suppression of inhibitor of apoptosis family protein expression. Cancer Lett. 2012 Aug 27.

Yang H, Wang Y, Cheryan VT, Wu W, Cui CQ, Polin LA, Pass HI, Dou QP, Rishi AK, Wali A. Withaferin a inhibits the proteasome activity in mesothelioma in vitro and in vivo. PLoS One. 2012;7(8):e41214

Khan MR, Hu J, Ali GM. Reciprocal loss of CArG-boxes and auxin response elements drives expression divergence of MPF2-Like MADS-box genes controlling calyx inflation. PLoS One. 2012;7(8):e42781.

Ashour OM, Abdel-Naim AB, Abdallah HM, Nagy AA, Mohamadin AM, Abdel-Sattar EA. Evaluation of the potential cardioprotective activity of some Saudi plants against doxorubicin toxicity. Z Naturforsch C. 2012 May-Jun;67(5-6):297-307.

Sabir F, Mishra S, Sangwan RS, Jadaun JS, Sangwan NS. Qualitative and quantitative variations in withanolides and expression of some pathway genes during different stages of morphogenesis in Withania somnifera Dunal. Protoplasma. 2012 Aug 10.

Shukla K, Dikshit P, Shukla R, Gambhir JK. The aqueous extract of Withania coagulans fruit partially reverses nicotinamide/streptozotocin-induced diabetes mellitus in rats. J Med Food. 2012 Aug;15(8):718-25.

Sivanandhan G, Arun M, Mayavan S, Rajesh M, Jeyaraj M, Dev GK, Manickavasagam M, Selvaraj N, Ganapathi A. Optimization of elicitation conditions with methyl jasmonate and salicylic acid to improve the productivity of withanolides in the adventitious root culture of Withania somnifera (L.) Dunal. Appl Biochem Biotechnol. 2012 Oct;168(3):681-96.

Shukla K, Dikshit P, Tyagi MK, Shukla R, Gambhir JK. Ameliorative effect of Withania coagulans on dyslipidemia and oxidative stress in nicotinamide-streptozotocin induced diabetes mellitus. Food Chem Toxicol. 2012 Oct;50(10):3595-9.

Kuroyanagi M, Murata M, Nakane T, Shirota O, Sekita S, Fuchino H, Shinwari ZK. Leishmanicidal active withanolides from a pakistani medicinal plant, Withania coagulans. Chem Pharm Bull (Tokyo). 2012;60(7):892-7.

Soman S, Korah PK, Jayanarayanan S, Mathew J, Paulose CS. Oxidative stress induced NMDA receptor alteration leads to spatial memory deficits in temporal lobe epilepsy: ameliorative effects of Withania somnifera and Withanolide A. Neurochem Res. 2012 Sep;37(9):1915-27.

Upadhyay BN, Gupta V. A clinical study on the effect of Rishyagandha (Withania coagulans) in the management of Prameha (Type II Diabetes Mellitus). Ayu. 2011 Oct;32(4):507-11.

Tahmasbi AM, Mirakzehi MT, Hosseini SJ, Agah MJ, Fard MK. The effects of phytase and root hydroalcoholic extract of Withania somnifera on productive performance and bone mineralisation of laying hens in the late phase of production. Br Poult Sci. 2012;53(2):204-14.

Kataria H, Wadhwa R, Kaul SC, Kaur G. Water extract from the leaves of Withania somnifera protect RA differentiated C6 and IMR-32 cells against glutamate-induced excitotoxicity. PLoS One. 2012;7(5):e37080.

Lee W, Kim TH, Ku SK, Min KJ, Lee HS, Kwon TK, Bae JS. Barrier protective effects of withaferin A in HMGB1-induced inflammatory responses in both cellular and animal models. Toxicol Appl Pharmacol. 2012 Jul 1;262(1):91-8.

Khan MR, Hu J, He C. Plant hormones including ethylene are recruited in calyx inflation in Solanaceous plants. J Plant Physiol. 2012 Jul 1;169(10):940-8.

Kaurav BP, Wanjari MM, Chandekar A, Chauhan NS, Upmanyu N. Influence of Withania somnifera on obsessive compulsive disorder in mice. Asian Pac J Trop Med. 2012 May;5(5):380-4.

Vetvicka V, Vetvickova J. Immune enhancing effects of WB365, a novel combination of Ashwagandha (Withania somnifera) and Maitake (Grifola frondosa) extracts. N Am J Med Sci. 2011 Jul;3(7):320-4.

Mamidi P, Thakar AB. Efficacy of Ashwagandha (Withania somnifera Dunal. Linn.) in the management of psychogenic erectile dysfunction. Ayu. 2011 Jul;32(3):322-8.

Gupta P, Agarwal AV, Akhtar N, Sangwan RS, Singh SP, Trivedi PK. Cloning and characterization of 2-C-methyl-D-erythritol-4-phosphate pathway genes for isoprenoid biosynthesis from Indian ginseng, Withania somnifera. Protoplasma. 2013 Feb;250(1):285-95.

Minhas U, Minz R, Bhatnagar A. Prophylactic effect of Withania somnifera on inflammation in a non-autoimmune prone murine model of lupus. Drug Discov Ther. 2011 Aug;5(4):195-201.

Hosny Mansour H, Farouk Hafez H. Protective effect of Withania somnifera against radiation-induced hepatotoxicity in rats. Ecotoxicol Environ Saf. 2012 Jun;80:14-9.

Sehgal N, Gupta A, Valli RK, Joshi SD, Mills JT, Hamel E, Khanna P, Jain SC, Thakur SS, Ravindranath V. Withania somnifera reverses Alzheimer’s disease pathology by enhancing low-density lipoprotein receptor-related protein in liver. Proc Natl Acad Sci U S A. 2012 Feb 28;109(9):3510-5.

Nagappan A, Karunanithi N, Sentrayaperumal S, Park KI, Park HS, Lee do H, Kang SR, Kim JA, Senthil K, Natesan S, Muthurajan R, Kim GS. Comparative root protein profiles of Korean ginseng (Panax ginseng) and Indian ginseng (Withania somnifera). Am J Chin Med. 2012;40(1):203-18.

Grover A, Shandilya A, Agrawal V, Bisaria VS, Sundar D. Computational evidence to inhibition of human acetyl cholinesterase by withanolide a for Alzheimer treatment. J Biomol Struct Dyn. 2012;29(4):651-62.

Kushwaha S, Roy S, Maity R, Mallick A, Soni VK, Singh PK, Chaurasiya ND, Sangwan RS, Misra-Bhattacharya S, Mandal C. Chemotypical variations in Withania somnifera lead to differentially modulated immune response in BALB/c mice. Vaccine. 2012 Feb 1;30(6):1083-93.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

[1]                              Sur le plan botanique, le ginseng et l’Ashwagandha ne sont pas liés.

 

24 réflexions au sujet de « Ashwagandha, la reine des plantes antistress de l’Ayurvéda »

  1. ROSSIGNOL Chantal

    Merci pour vos articles toujours trés interressant!!!
    Ou peut on trouver ce produit??
    Soit à Paris ou un site trés fiable…..
    Merci pour votre réponse .
    Cordialement
    Chantal

    Répondre
  2. JACQUELINE

    Bonjour JO
    Passionnant cet article sur cette plante aux nombreuses vertus tant pour l’homme que pour la femme
    où peut on s’en procurer ? je suppose qu’il est vendu sous forme de poudre ?
    merci pour ta réponse et à bientôt
    amicalement
    Jacqueline

    Répondre
    1. Jo COHEN

      Bonsoir Jacqueline

      On trouve le plus souvent de la poudre en gélules.
      On peut aussi prendre des préparations plus complexes où il y en a.
      C’est le cas de Peace of Mind que l’on trouve sur le site maharishi.co.uk
      Bon WE
      Jo

      Répondre
    2. Ludovic

      Bonjour Jacqueline

      Sur le site ayurvéda à la source, la plante existe sous forme de pâte. Tu la trouvera sous le nom « ashwagandha rasayana ». Sinon en France, tu as le site vm distribution maharishi à Toulouse. Meilleur voeux.

      Bonjour Jo,
      Concernant cette plante, j’ai lu quelque part qu’elle à tendance à augmenter ama. Du coup, faut-il s’assurer d’avoir qu’une très faible quantité de toxine dans le corps avant d’envisager ça consommation ?

      Répondre
      1. JACQUELINE

        Bonjour Ludovic
        Meilleurs voeux à toi également. merci pour ta réponse
        Je ne savais pas qu’elle augmenterait ama, j’attends donc aussi la réponse de JO à ce sujet
        amitiés.
        Jacqueline

        Répondre
      2. Jo COHEN

        Bonjour Ludovic

        En combattant le stress, la plante peut créer un peu de somnolence et de Kapha.
        Dans ce cas, on conseille de prendre l’Ashwagandha avec un peu de gingembre frais.
        Elle n’augmente pas ama qui résulte d’une digestion perturbée.
        Bon dimanche
        Jo

        Répondre
  3. Anne Diaby

    Bonjour, J’habite en Suisse et ne sais pas où me renseigner pour trouver cette plante. Avez-vous des adresses de fournisseurs dans mon pays? Merci et merci à vous pour toutes vos publications. Anne

    Répondre
  4. Lebert Nicole

    Article très interessant, je vous remerçie…Ayant beaucoup de problèmes de santé, cette plante,
    va beaucoup m’aider, un asthme sèvere, insufissance respiratoire, bronchite, qui m’empoissonne la
    vie, sous oxygène, aérosole, je cherche tous les moyens pour me sortir de là, trés fatiguée, pas d’appétit…
    Habitant la région Parisienne, l’air n’est pas trés sain…
    J’ai un traitement assez lourd aussi en médicaments, j’ai une Polyatrite rhumatoide aussi…Merçi encore

    Répondre
  5. Viviane

    Bonjour.je l ai pris en gelules .j arrête car demangeaisons intenses sur tout le corp jusque 3 jours apres l arrêt. Dommage , car améliorations du someil, des douleurs , perte de poids, tonus.pourkoi ?allergie ? Intolérance? J essaierais a nouveau mais en ouvrant la gelule.merci pour vos conseils.

    Répondre
    1. Jo COHEN

      Bonjour Viviane, assurez-vous qu’il s’agit d’une poudre bio de qualité. Au besoin enlevez la gélule. Avez-vous le foie sensible ? Si oui, prenez aussi du Livomap, un comprimé après les repas. Testez…
      Jo

      Répondre
      1. Viviane

        Je vais essayer le livomap si j en trouve a liège. Sinon que pensez vous de silymax ?
        L ashwagandha que j ai utilise est de chez be-life et bio.avant la gelule etait vegetale maintenant a base de poisson. Je consomme des crustacés et du poisson régulièrement et pas de soucis.

        Répondre
  6. RENIER Marie

    Bonjour monsieur COHEN,

    Je souhaite prendre de l’Ashwagandha et du Shilajit mais jusqu’ici je ne connais pas et ne trouve pas de site pouvant assurer une qualité pure et totale des produits.
    SVP, pouvez m’apporter votre aide en m’indiquant où je peux trouver ces produits?
    Je vous en remercie d’avance.
    Bien à vous.
    Marie Renier

    Répondre
  7. july

    Bonjour, je prends cette plante en gélules dosé a 5% de witanolide depuis 1 semaine ( j’ai bien pris le temps de chercher de la très bonne qualité (marque reconnue et appréciée!) . A raison d’une gélule le soir juste avant le coucher et bien mon sommeil est encore plus difficile cela me provoque des insomnies… et j’ai des démangeaisons ++ que dois je faire car c’est une des rares plantes adaptogene à correspondre à mon cas personnel.
    Cordialement, July

    Répondre
    1. Jo COHEN

      Bonjour July

      Je pense que les effets constatés ne sont pas liés à l’Ashwagandha.
      Prenez le le matin et attendez pour voir si les effets persistent ou non.

      Bon dimanche
      Jo

      Répondre
  8. july

    Bonjour, un petit retour suite à votre conseil de prendre cette plante le matin : bien mieux! MERCI !!!!! Moins d’insomnie. Alors je ne sais pas si cela est lié mais bon! Puis je associer à cette plante de l’éleuthérocoque? (un thérapeute me l’a conseillé). Mon hésitation est que j’ai l’axe cortico surrénalien en demande (stress chronique ancien qui a littéralement fait pété un plomb à mon corps…depuis 2 ans maintenant….). Une plante adaptogène comme l’ashwagandha m’a paru la plus adéquate car elle est adaptogène et immunomodulante. l’éleuthérocoque qui est un adaptogène mais plutôt stimulant ne ferait il pas l’effet contraire ? C’est a dire stimuler et vitaliser un corps déjà très fatigué et finalement l’épuiser encore plus?
    Bien cordialement, July.

    Répondre

Répondre à Viviane Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *